On ne saluera jamais assez le travail du label Hat-Hut pour la musique improvisée, et notamment pour les rééditions de musiques de free jazz abdolument sublimes. Vient de sortir au mois d'octobre sous le respectable numéro 610 de la vénérable collection aux pochettes en noir et blanc toujours sublimes un trésor inestimable, sans doute l'un des plus grandiose enregistrement live de ce grand "multi-anchiste" qu'est Anthony Braxton, génial inspiré aux lunettes de savant fou.
Performance quartet 1979 est un concert enregistré en Autriche en une prise, en entier, ce qui permet de découvrir les heurts, les circonvolutions, les recherches de Braxton, et surtout cette intéraction particulièrement passionnante avec le tromboniste Ray Anderson. C'est aussi cette période où Braxton conceptualisait, rationnalisait ses improvisation et ses riffs écrits en les schématisant avec des petits dessins, que Hat-Hut a eu l'intelligence de nous reproduire.
Animé par une section rythmique remarquable (Linberg à la contrebasse, Thurman Barker aux percussions) on entre là vraiment dans de la création in situ pure et brute, mais à la fois peu dissonante et finalement assez facile d'entrée. Ce disque remarquable est disponible chez Harmonia Mundi...
Mon rêve aurait été de vous proposer une photo en concert de Braxton, ce qui ne m'a jamais été offert (mais je ne désespère pas, si il passe sur Paris...) alors une photo qui n'a rien à voir. Enfin, quoique...

10_Oreille_electrique