Ajouté à des nouvelles personnelles tout à fait réjouissantes, ce fut la fête jusque tard, hier, au Rive Gauche de St Étienne du Rouvray pour les 15 ans de l'un des plus réjouissant orchestre de France, Tous Dehors.
Cette fête fut à l'image de son instigateur et mentor, Laurent Dehors, c'est à dire joyeuse, déconneuse, mais à la fois aussi d'une justesse incroyable, et d'une énergie folle. Hier, le public était gâté, car Laurent montrait, avec de nouveaux musiciens et certains de ses plus fidèles un nouveau répertoire, plus électrique, peut être que les précédents, mais aussi toujours empreints de ces phrases musicales brisées, marque de fabrique d'un son "Dehorsien" qui compte énormément dans le jazz français.
On notera la performance de Gérald Chevillon, saxophoniste basse, soufflant infatigable, qui donne avec son sax  basse un son qui se précise de spectacles en spectacles depuis l'adaptation de Carmen, qui avait fait claquer les sièges des cuistres à l'Opéra de Rouen mais assis ceux qui aiment la musique sans œillères.
Ca fait 15 ans que je vis à Rouen, et 15 ans que cet orchestre est une forme de bande son de ce qui bouge à Rouen,  15 ans que  Laurent Dehors, avec Monniot et d'autres ont fait de cette ville une incontournable de la scène improvisée.
Une incontournable sans salle réservée...
Mais on ne parle pas des choses qui fachent à un anniversaire, donc joyeux anniversaire, la suite ce soir avec le bal de Tous Dehors au Rive Gauche.
Le Bal de Tous Dehors qui sera sans doute, c'est un scoop, à l'Armada de Rouen le 13 juillet. A côté du reste (Bachoungue, Hugh Aufraise ou Camif), ça fera au moins un spectacle de qualité...

02_Tous_Dehors