Ça faisait longtemps que je n'étais pas allé au bout de la nuit, comme ça, sans sommeil, le ciel rosit et j'ai cette petite montée de chaleur dans l'échine qui me fait comprendre que c'est fini, le sommeil ne viendra pas. Le bonheur du walkman fait que je puis écouter la musique que je veux en dégustant la ville qui ne s'est pas encore donné de visage, le tout sans réveiller personne...
Pour m'accompagner, un vieil Archimusic de 2001 "13 arpents de malheur" que j'ai commandé il y a peu : parfait pour la nuit, à la fois très complexe et turbulent... C'est stupide ce que je vais écrire, mais c'est le propre du blog, il y a des instruments que j'aime entendre la nuit : clarinette basse, basson, hautbois... Ce disque me comble.
Tout ceci permet également de mettre de l'ordre dans quelques photos ; je reviens d'un week-end ou j'ai été bien incapable d'en prendre une seule mais j'avais du retard... Et désormais que le ciel est parfaitement le vé se préparer à une journée à languir au soleil...

11_Carte_postale___la_con