J'avais dit que j'en parlerai et j'ai zappé. Je suis impardonnable. La semaine dernière, donc, nous étions à Bruxelles pour tout à fait autre chose, mais il se trouve que c'était le Bruxelles Jazz Festival, une manifestation gratuite et populaire dans les rues de la ville.
Autant le dire tout de suite, ce n'est absolument pas mon kif : jazz plan-plan, affiches parfois un peu moisie, avec notamment cette chanteuse "Cindy Sandersienne" qui n'avait du comprendre du jazz qu'il fallait chanter fort avec un poil de vibrato place du Sablon, et qui martyrisait Nancy Sinatra jusqu'à faire venir la drache ultime. C'est dommage parce que la Belgique est une place forte du jazz européen vivant, avec des gens comme Michel Debrulle... Mais ce festival ne montre que cette musiquette nostalgique qui semble vouloir croire en la vie éternelle de Glenn Miller...
En revanche, ce sont les amateurs qui se font plaisir dans la rue qui m'intéresse. Pas toujours génial au niveau de la musique, mais un truc vivant, plaisant, festif et fédérateur...

02_BXl_Jazz_Festival