Difficile de parler des disques fondateurs qui m'ont conduit à causer musique jusque dans mon sommeil sans aborder la galette tutélaire qui a donné le nom à ce bien modeste blog : Sun Ship du John Coltrane quartet, grand parmi les grands. Je l'avais déjà vaguement abordé, mais sans rentrer dans les détails.
Sun Ship n'est pas le disque qui vient en premier à l'esprit lorsqu'on évoque la longue carrière de John Coltrane : certains citeront "Love Supreme", d'autres "My Favorite things" ou "Live at Village Vanguard"... Certains audacieux citeront même -j'ai hésité- le "Live in Japan"...
Pour moi, c'est Sun Ship.
Et pourtant, c'est un album posthume, enregistré avec un ingénieur du son différent du reste de sa carrière (Rudy Van Gelder) et est un peu raccroc dans sa carrière. Enregistré le 26 août 1965, soit quelques mois après A Love Supreme, Il marque le début de la fin pour le quartet mythique composé de Mc Coy Tyner au Piano, jimmy Garrisson à la Contrebasse et Elvin Jones à la Batterie. En effet, celui-ci enregistrera son dernier morceau, Joy, moins de 3 semaines plus tard... Mais ce disque est paroxystique, et représente l'une des plus beau témoignage de la démarche de Coltrane ; Les premières secondes de Sun Ship s'ouvrent sur un déchirement de sax du maître, qui semble se heurter avec sa création, se battre avec son thème comme un boxeur contre un mur de note... Et le tout est interrompu par une cascade de batterie, relayé par les montées chromatiques assénés par un Mc Coy Tyner plus rythmique que jamais.
Les autres morceaux sont à l'encan : Attaining et Amen son des ballades fiévreuses, comme hantées par les recherches musicales empreintes de chamanisme de Coltrane. Après avoir écouter ce disque, se l'être pris en pleine face dans tous les sens imagés du terme, on regarde avec plus de circonspection les grandes envolées lyriques des bêleurs du rock qui nous parle de "rupture" ou de "progression" -surtout quand il s'agit de Radiohead...- Personne n'est jamais allez aussi loin dans une expression propre et unique, ainsi que dans une telle virulence.
Sun Ship c'est aussi la plus belle pochette de disque de Coltrane, avec une photo d'une force incroyable.
Et une photo qui n'a rien à voir, bien sur.. Mais c'est un soleil Finlandais.

300_Coucher_de_soleil_et_oi