Ca c'est terminé hier, on est donc allé au dernier jour de cette expo, mais je ne pouvais pas ne pas parler de "It's not only rock'n'roll", l'expo du fantabuleux musée Bozar, l'un des fleurons de l'art contemporain en Europe du Nord, très versé dans l'art visuel et la pop culture.
Dirigée par l'ancien directeur du Palais de Tokyo, cette expo regroupait des oeuvres de musiciens célèbres s'aventurant au delà de leur champs de compétence normal : la musique Pop. C'est vrai qu'on ne compte plus, dans les versants branchouilles de la pop arty, les plasticiens passés derrière la guitare, les photographes bataillant avec une basse ou des peintres gargouillant dans un micro.
On aurait pu craindre la sortie des lubies de deux/trois starlettes exposant leur rideau en macramé en se prenant pour les nouveaux Warhol ; A quelques exceptions près -il faut avoir été vraiment amoureux de Patti Smith pour admettre qu'elle est photographe...-, la qualité des œuvres est de bonne tenue. Certaines surprises sont de taille, et permettent, en replaçant le contexte musical, de mieux appréhender les obsessions et les propos de l'auteur. C'est le cas notable de Brian Eno, plasticien de formation, dont l'installation, onirique et psychédélique était stupéfiante à tous points de vue... Son insipide musique planante, cele avec laquelle il a monnayé son incroyable talent y trouvait son utilité ! On notera également que la jolie Bianca Cassidy de Cocorosie y livrait une installation remarquée elle aussi.
Ce qui est rassurant, c'est de constater qu'à de rares exceptions, la musique ne contredit pas le reste : il y a souvent une continuité conceptuelle. Ainsi Miss Kittin offre un graphisme urbain, festif et punkisant, Pete Doherty est attendu, imbu de lui même prétentieux et défèque une provocation digne du élève de 5ème. The Residents font dans l'happening classieux. Tout est à sa place, mais la surprise est agréable tout de même... Une photo de Binca Cassady pour illustrer tout ça.

cocorosie_007