19 octobre 2008

Yolk, le jazz, et la bière d'abbaye

lors d'un récent billet qui eut un peu de succès, j'évoquais les correspondances économiques ténues entre la bière artisanale et la musique underground. De celles qui s'organise en dehors des circuits traditionnels de la distribution et s'adresse à un public de niche choisi et connaisseur, mais ne s'annihile pas pour autant les vecteurs de la consommation de masse, dans une posture militante intenable. Et même voit plutôt d'un bon oeil la présence du produit dans les supermarchés, qu'ils soient de la bouffe ou de la culture, rayez la... [Lire la suite]