Hier après-midi, des centaines de rouennais se sont rassemblés pour défendre la radio HDR, leur radio, et au delà la liberté d'expression et un outil cher à tous ceux que la Culture concernent et que le "Tous ensemble" animent.
les pouvoirs publics semblent se mobiliser aussi, fort du rôle de la radio dans l'agglomération mais aussi de l'image positive que renvoie la radio et de son rôle social.
C'est cependant insuffisant. Insuffisant parce que 20 gars ne sont toujours pas payés, et qu'ils démontrent de leur courage en se tenant fièrement au poste. Insuffisant parce que cet outil reconnu qu'est la radio HDR devrait être pérennisé depuis longtemps si les logiques comptables n'avaient pas pris le pas sur l'utilité sociale et la qualité des programmes.
Ce combat pour la radio n'est pas qu'un combat pour la "Liberté d'expression" ou pour un objet de "développement social".
C'est une lutte pour un projet. De Société, s'il faut utiliser les grands mots.
Sur la Photo, Manu Gouache, Directeur des Programmes, répondant aux questions de France 3...

09_hdr_1