19 novembre 2008

Déconfiture au petit déjeuner

Beurrer son pain d'épice le matin devient une vraie gageure lorsque le haut le cœur profond vous prend devant le déballage idéologique de la presse aux ordres qui déploie tous les jours et sournoisement son petit attirail d'hégémonie culturelle et d'idéologie dominante pour faire passer les pires maux des pires mots.Ce matin, la radio nous a ressorti la prise en otage. Ce n'était pas l'ultra-gauche armée jusqu'aux bibliothèques qui pose des fers à cheval sur les fils des trains, ni les méchants internautes qui font rien qu'à... [Lire la suite]