De retour, donc, symbole de l'attraction que le Japon et Tokyo peuvent avoir sur ceux qui sont déjà venu ; drogue dure, dit-on. Après un voyage en avion bien plus agréable que l'année d'avant ou le captain de la Lufthansa avait atterri comme un panzer dans un champs de gravier, et un passage à Roissy ou chaque minutes me fait remarquer un peu plus la paranoïa de nos pandores (on jette même les "fromages qui puent" des bagages à main des vieux japonais, comme l'a fait remarquer si courtoisement une sémillante représentant de notre très chère institution douanière), nous arrivons à Narita.
Ne pas se leurrer. La paranoïa est la même, et même pire, avec ses contrôles de santé possible... Mais c'est fait avec un respect depuis si longtemps oubliés par les hôtes assermentés de nos contrées !
Narita, Donc. Sentiment de connaître les lieux, qui va se confirmer tout au long de la journée. Lorsqu'il s'agit d'arriver à Tokyo Station, où les musiquettes font comme des mini-madeleine de marque Proust, nous prenons sans hésiter le bon escalator. En serrant bien à gauche.
Il y a ce sentiment de dépaysement total qui revient, en même temps que le sentiment contradictoire de maîtriser la ville, son métro,ses arcanes.. C'est en tout cas un vrai plaisir d'être ici, de revoir les pubs plasma, de sentir les odeurs de sésame ou de sauce soja, de prendre pour la première fois la Yamanote...

04_Shiodome_scenic_railway

Dans le Narita Express, redécouverte de l'étalement urbain, des images comme volées d'un manga de Taniguchi, qui va nous suivre tout le voyage, et qui me mettent le sourire aux lèvres...
Notre Hôtel est dans le même quartier, que nous avions beaucoup aimé la fois précédente. Vraie réussite architecturale et urbaine, cette réalisation ne semble être possible qu'ici.

18_Shiodome_Building

Dans l'après-midi, crevés, on se promène dans le quartier, histoire de reprendre pied dans la ville. Le photographe, dans un premier temps, sera toujours attiré par le grand, l'imposant. Dans cette ville en 3 dimensions, on découvre au second regard des choses plus subtiles, des petites places planquées, des passerelles oubliées.
Faisons-en un thème !

07_Alone_Shiodome

Le soir,on se promène à Odaïba, sur l'avancée industrieuse dans la baie pour visiter quelques magasin et manger frugalement. Bonne nouvelle, Totoro a 20 ans. On devrait trouver des trucs sympa.

à suivre

20_Oda_ba