Le temps est facétieux en notre faveur ; on annonce un pluie qui ne viendra jamais. Le temps est fort gris, mais c'est plus agréable ! Tôt le matin, direction la Mecque du Geek, Hakihabara Electric Town, le seul endroit au monde peut être où il existe un magasin spécialisé dans les câbles électriques et qui ne vendrait que ça... L'endroit est fidèle à son image : porte-clés wii, figurines, du Kirby, du Yoshi, du Doraemon... Des magasins de jeux vidéos, de photo, d'ordi...

82__Akihabara_2

Autant dire que j'ai mérité une ceinture noire de sagesse pour en être sorti en ne dépensant que 2500 Yens !
Le plus troublant reste la visite du Sega Club, sorte de salle de jeu video dédiée, flashy, bruyante, fascinante, hypnotisante aussi !
A pied, toujours, nous rejoingnons Ueno et le marché Ameyoko, marché populaire et passionant qui passe sous les rails de la Yamanote, la ligne circulaire. Ce marché ajoute un côté Blade Runner à une ville qui n'en manque pas. Nous touchons encore plus le Tokyo populaire, celui de tous les jours.

101_Ameyoko_5

Peu d'occidentaux ici, mais du thé vert, du poisson, des épices, des fringues, des gargottes où l'on mange de la vraie nourriture de rue et une vraie découverte, où il fait bon se promener, et aller plus loin dans la culture nipponne que de connaître les séries en cours pour les parfums de kitkat.
Même si c'est absolument primordial !

99_Ploupe

Dans le parc de Ueno, on observe le magnifique bâtiment signé Le Corbusier, et on va visiter le zoo. J'abomine les zoos, mais madame adore, alors... Je ne garderai en souvenir que le repas pris dans le zoo, ces magnifiques onigiris pour presque rien...

111_Onigiri_Ueno

Après un détour dans la folie de Shibuta, qui décidemment continue à m'attirer comme une mouche, on rentre à l'hôtel. Il faut se coucher tôt. Demain, nous allons à Nagano !

à suivre...