Aujourd'hui, le soleil est au rendez vous, et ça tombe bien, car le programme est aux flâneries dans les rues Tokyoïtes. Pas de métro au départ de Shiodome, on prend nos pieds et les diverses routes de cette ville en trois dimensions qui mènent vers Ginza.

171_Ginza_2

C'est assez étourdissant Ginza. Du luxe un peu tapageur... Mais il suffit d'une rue parallèle pour retrouver les fils électriques apparents et les échoppes un peu en retrait. Je découvre le magasin Yamano Music, spécialisé dans les instruments mais également dans le jazz. La scène nipponne y est correctement représentée, mais le choix est complexe, les disques étant rangé dans un ordre très perturbant : l'instrument du leader !

185_Crossing_Ginza_4

Après un café consommé à l'étage panoramique du Doutor Ginza, à observer en privilégiés la foule et le traffic, nous allons manger dans une taverne kitshissime de Ginza, la Lion Tavern, où j'ai pu gouter l'ale d'Ebisu et manger de chouettes nouilles sautées au poulpe. On parle beaucoup de nourriture dans ces lignes, mais c'est la culture qui veut ça. Il n'y a pas une journée sans voir à la télé une émission sur le thème, soit mettant en scène des gens découvrant des restaus, ou soit plus prosaïquement des recettes de cuisine.

191_Lion_food

Ensuite, nous empruntons la Ginza Line pour aller faire des emplettes dans le quartier Kappabashi, spécialisé dans le commerce de bouche en général. Puis nous rejoignons à pied la Sumida, le fleuve de Tokyo en passant par des rues commerçantes oubliées des guides pour aller faire les sales touristes en bateau-mouche au pied de l'oeuvre la plus lénifiante de Starck à Asakusa.

202_Asakusa_4

La visite en Bateau nous le confirme, la ville n'est absolument pas tournée vers son fleuve, et la visite nous montre peu de choses remarquables, sans que pour autant ce soit totalement inintéressant. on découvre la ville industrieuse, les arrières du marchés de Tsukiji et les tentes de SDF. Oui, ici aussi. on débarque à Hamarikyu, non loin de notre hôtel. Ce jardin aux bassins d'eau de mer, nous l'avions connus rose de Sakuras l'année dernière. C'est jaune de belles fleurettes de Colza que nous le découvrons cette année...

211_Hamarikyu_4

La journée se termine sur une visite à la nuit tombée de Kabukicho, près de Shinjuku. Ce quartier de nuit est très vivant, vibrant,lumineux et bruyant. C'est un vrai shoot urbain comme je les aime ! Le contraste est si fort avec les montagnes d'hier !

240_Kabukicho_11

Demain, direction le Pacifique, et les temples de Kamakura !

à suivre...