27 mars 2009

Parachutiste

Ce matin, l'œil un peu torve et fatigué des agapes de la veille, tout à fêter la naissance du blog des Vibrants défricheurs avec des miens amis (oui, c'est une sale pub cachée. Vous avez parfaitement raison) j'ai failli faire un sort à ma radio, lui faire passer le goût de dire des conneries.Il y a rien de plus agaçant que les fâcheux au réveil qui me gâche la pâte de spéculoos. Parmi les plus pénibles, il y a les missionnaires de la Crise-que-c'est-même-pas-grave-c'est-passager qui testent depuis quelques jours leur nouveau sketch... [Lire la suite]