J'aime les villes-monde, les villes qui sentent bon l'Humanité, les villes qui se mélangent ensemble et se serrent les coudes, les villes qui sentent la lutte et le labeur, les villes ouvrières qui ont l'art au cœur, les villes qui aiment le jazz, les villes où l'architecture a le sens du désordre, les villes qui grincent, qui noircissent, les villes qui sentent autant l'Allemagne, l'Europe Centrale et le miracle Belge que la méditerranée et le Kasaï Bantoue, les villes qui mangent italien et chantent espagnol. J'aime les villes qui vivent...
J'aime Liège.
Définitivement.

01_liege_1