Les pirates sont des gros acheteurs de disques.
oui, si l'en était encore quelques-uns pour en douter, les "pirates", ce mot impropre venu polluer tout une esthétique geek des années 80 où être pirate consistait en marquer son nom avec si possible un logo moisi sur un jeu en 8-bits -oui, j'ai plus de 34 ans-, ont fait l'objet d'une étude qui le démontre. Il est bon parfois de remettre les majors le nez dans le gros caca qu'ils essayent d'expectorer avec la loi Hadopi.
Evidemment, puisque plus on écoute de musique, plus on passe d'un disque à l'autre, d'un style à l'autre, plus on mets ses sens en éveil et que l'on est suffisamment curieux, plus on apprend, on tésaurise.
Cette étude n'est pas sorti de ma chaussette comme des bulletins de vote perpignanais, c'est même un journal norvégien qui le dit.
En norvégien, forcément.
Alors vous avez le résumé ici, sur Ecrans...
Comme je l'ai dit l'autre jour, je ne télécharge pas. Mais j'ai copié quasiment toute la bibliothèque de ma ville d'origine en cassette audio il y a 20 ans. D'ailleurs, si vous prenez quelques plaisirs à lire les chroniques qui se trament ici, elle n'existent que parce qu'ado, un eldorado musical gratuit m'a permis de picorer, de découvrir, d'apprendre, de détester, de moquer, d'adorer, de me passionner, de pleurer de bonheur ou même de pourir les artistes à la mode.
J'avais pour ça un atout qui n'existe pas dans le téléchargement "sous le manteau" : un bibliothécaire musical qui me guidait, me conseillait, me heurtait pour mon bien parfois... Et suscitait ma curiosité. J'y passais tous mes mercredis.
La prescription camarade !
Et alors, avec la licence globale ?
Imaginez le bonheur ! des sites comme le mien pourrait permettre d'écouter en direct le disque que je chronique, d'orienter vers d'autres pistes, de suivre -bonheur suprème- à rebours le fil de la musique... Et lorsque le disque plaira, pour les plus exigeants et les connaisseurs, il suffira d'aller l'acheter comme une oeuvre complète et luxueuse, avec pochette, son nickel, design et notes !
On rêve hein ?
C'est toujours mieux que de cauchemarder !

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

144_Snow_Monkey_7