La fanfare du Belgistan est la fanfare nationale d'un petit état indépendant et libertaire de la Belgique orientale, sur les riantes rives de la Meuse, qui délivre depuis bientôt 10 ans une musique festive qui s'inspire énormément des orkestar balkanique dans l'ambiance de folie que le combo délivre sur scène.
la scène, c'est le véritable terrain de jeu des 7 membres (5 soufflants et deux percussionistes) de la fanfare ; on serait tenté de dire, la véritable existence géographique et frontalière du Belgistan !
Le Belgistan s'est fait connaître dans nos contrées par leurs alliances avec des groupes pour qui la scène est aussi un jardin : les ogres de Barback, Nery des VRP... La collaboration avec les Ogres est notamment la plus ancienne est la plus prolixe : deux albums, et une participation ponctuelle de l'excellent saxophoniste baryton Grégoire Tirtiaux. C'est d'ailleur le label Irfan des Ogres qui produit distribue cet album, gage de qualité et d'indépendance...
Loin des fanfares punks un peu bavaroise du genre fils de teuhpu ou CQMD, le Belgistan livre des morceaux bien écrits, dansants, et même parfois empleint de cette touche de sevdah propre aux formations balkaniques qui parle d'amour, de vin et de déchirure.
Le dernier album de la fanfare, qui s'appelle sobrement "Musiques et Danses du Belgistan" s'éloigne définitivement du format fanfare franchouille des festivals pour punks rassis pour continuer dans la veine balkanique, avec un ton et une vigueur aussi comunicative et voluptueuse que la pochette de l'album, et des musiciens doués qui sentent cette musique et savent l'écrire...
L'écoute de "Nostalgie du futur", "Crapaud" ou "Selim" et surtout la beauté de "L'éveil" ne donne qu'une seule envie, adopter très rapidement la double nationalité grolando-belgistanaise...

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

08_Hector