29 mars 2010

Copeaux sur Citizen Jazz

Le disque de Quinte & Sens est étonnant à plus d'un titre, d'abord parce que dans une relative discrétion, il est certainement l'un des plus réjouissant de ce début d'année, et également parce qu'il représente un vrai projet d'envergure, mélangeant support et musique, permettant d'aller au delà de la simple question de la musique pour interroger également le support. Mais de cela, nous parlerons plus tard dans la semaine !Il faut soutenir Copeaux, pas seulement pour les 350 g de métal, mais également pour la musique de Quinte... [Lire la suite]