Vous vous en rappelez peut-être, j'avais interviewé il y a quelques semaines le saxophoniste Guillaume Orti, de passage à Rouen, et pris à cette occasion quelques photos. C'était au mois de février, et nous avions évoqué notamment, cela je n'en avais pas parlé ici, le disque du batteur Franck Vaillant et de son groupe Benzine. J'ai le plaisir de vous inviter à lire cet échange très chaleureux sur Citizen Jazz :il y est question de transmission, d'Octurn, de Kartet...
Hasard du calendrier -ou non en fait !-, le disque de Franck Vaillant, Magnetic Benzine, que j'ai eu le plaisir de chroniquer, est paru sur CJ ce même jour. J'avais déjà dit le plus grand bien du dernier Benzine sorti chez Yolk. L'entente Vaillant/Orti/Dumoulin/Lehr est remarquable et renouvelée dans cet album sorti chez Mélisse.
Dans Magnetic Benzine, le quartet travaille avec la chanteuse coréenne Soo-Bin Park autour des tradition coréennes. Vous pouvez même vous imprégner de cette belle atmosphère sur une récente vidéo tournée au Triton des Lilas...
"Il résulte de cet échange un entre-deux poétique. Si Benzine est devenu, le temps d’un disque, « magnétique », c’est indubitablement lié à ces frottements permanents entre la tradition, réputée fermée, et l’ouverture au monde comme principe d’improvisation." La suite sur Citizen Jazz

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

09_Hugo_Poullain