Accablé par la chaleur et la pollution, l'air de l'appartement et le ventilo en constant ronronnement de l'ordinateur aura été un compagnon fidèle... Dans l'attente, le soleil de plomb devient assez insupportable. L'occasion pour moi de revenir sur le festival Jazz à part qui est, décidément, après avoir traité l'ensemble des photos -les jours fériés servent aussi à ça !- un très joli moment. on reviendra vite sur la performance de chacun, on a déjà parlé de la prestation de Tchamitchian, le dernier concert, le quartet Mamabaray (selon les prénoms des quatre musiciens) a lui aussi été tout à fait palpitant, et qui a clôturé la soirée avec une énergie et un propos des plus enthousiasmants.
Mamabaray est un combo plein de tensions et de puissance, avec outre les Boni père et fils à la Guitare et à la contrebasse les deux musiciens japonais Makoto Sato à la batterie et la saxophoniste Maki Nakano. Une saxophoniste qui a d'ailleurs fait plus que dominer les débats, tant elle était virulente et très à-propos dans ce free très pugnace.
Les photos potables du festival sont dans l'onglet spectacle, tout en bas...

42_Nakano_5