A chaque fois que je reçois ou que j'achète un disque de Budapest Music Center, comme ce fut le cas récemment avec les Budapest Concerts, je me dis que ce label est toujours plein de surprise, plein de ressources, et que cette scène hongroise est vraiment l'une des meilleure et des plus vivace de cette musique libre que nous aimons.
Gabor Gado est certainement l'un des plus dignes et des plus intéressant représentant de cette scène. Son jeu de guitare est reconnaissable entre tous, et sa connaissance des musiques savantes européennes est très visible dans l'écriture de sa musique. Lung-Gom-Pa, son dernier album, est très représentatif de cette Europe Centrale, entre occident et orient, entre deux cultures et riche de celà. C'est un disque complexe et passionnant.

" Sa musique travaille à la fois le bruitisme et les dispositifs de tensions et de timbres, sans perdre de vue la pulsation créative d’une base rythmique solide. C’est cette solidité, mais aussi sa réactivité, qui permettent au guitariste d’enflammer en un instant son propos et d’instiller un vrai relief à sa musique." La suite sur Citizen Jazz...

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

243_Sakura_imp_riaux