Voici donc trois ans que Sun Ship est pour moi un rendez-vous réguler et une discipline d’écriture régulière. Trois ans, et comme je le disais l’année dernière, une histoire singulière…
Il parait qu’il y a un phénomène de lassitude pour les blogueurs au bout de trois ans ; je ne pense pas que cela soit mon cas, même si je m’aperçois parfois que je radote un peu sur l’économie du disque et que je fais des chroniques de disques de plus en plus longue, ce qui en ralentit forcément le débit –mais ça c’est pas plus mal !-.
Ce que j’ai dit il y a peu avec les évènements nouveaux dans ma vie vont se poursuivre : moins de billets sur ce blog qui en compte plus de 900 (en trois ans c’est pas mal !) par manque de temps et pour garder l’envie. 906 messages exactement pour plus de 50.000 visiteurs et quasiment 200.000 pages vues, plus que confidentielles, certes, mais des lecteurs que je sais fidèles, en témoigne la vingtaine d'abonnés à la newsletter-qui-n'existe-pas.
L’envie doit être le moteur. En musique, en blog, en tout. C'est pour cela que j'ai le plaisir de continuer à livrer très régulièrement mes chroniques à Citizen Jazz !
Pour la photo –qui n’a rien à voir, évidemment- ça va en revanche être plus compliqué. Depuis des semaines, par manque de temps, d’inspiration et de sorties lointaines, j’ai fait peu –très peu- de photos… Alors, peut être, à un moment, certains billets se verront ôtés de cette photo qui n’a rien à voir… Jusqu’à temps que le stock se refasse un peu !

Vous voyez des améliorations nécessaire ?

Mais une photo quand même, et qui n'a rien à voir...

187_3_japonaises