Le grand plaisir de la musique improvisée et du jazz, c'est de faire de ces découvertes improbables qui ensoleillent vos journées. Trois musiciens néerlandais qui enregistre avec deux musiciens hongrois sur le label BMC qui est décidément dans une forme insolente en cette période.
Le trio Braamdejoodevatcher, du nom des trois néerlandais aux patronymes accolés a donc rencontré Ferenc Kovacs (violon, trompette) et Miklos Lukacs (cymbalum) quelques heures avant d'enregistrer ce disque complexe et magnifique ; le résultat est tout simplement l'un des meilleurs disques de l'année ! On y découvre le phénomène Lukacs et son cymbalum. Le vénérable instrument au cordes frappées, originaire d'Europe centrale, balkanique et de l'est n'aura jamais été joué ainsi. Et le résultat est d'une densité remarquable...
"Sur la composition « Q16 », notamment, déjà présente sur Quartet, le violon de Kovacs transporte la musique de Braam dans une douceur d’Europe centrale. De la même façon, « Q13 », solidement tenu par la contrebasse franche et parfois réduite à sa simple pulsation de De Joode, est une lente progression vers des fragrances de la Vienne « seconde école », jouée par un piano nonchalant qui se perd parfois entre les cordes frappées du cymbalum." La suite sur Citizen Jazz...

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

31_Garance