Trois concerts ce soir, et deux concerts d'importance pour finir ce week-end. Deux pépites trouvées sur le précieux -ne nous lassons pas de le dire- site d'Arte consacré aux concerts, Arte Live Web.
Le premier concerne l'Orchestre National de Jazz, nous en reparlerons certainement, à l'occasion des 25 ans de la vénérable institution dirigée comme jamais par Daniel Yvinec. Le concert des 25 ans (le lien dirige vers Citizen Jazz qui a mis dans le contexte le programme...) rend autant hommage à la musique qu'à cette pétillante génération qui l'enchante actuellement. Le programme joué fait notamment référence à leur dernier album Shut Up and Dance.
Le second concerne Steve Coleman au festival Sons d'Hiver qui est bien alléchant cette année. Steve Coleman qui nous avait habitué à être un sorcier du rythme, un magnifique distillateur de groove élaboré et sauvagement sophistiqué. Il parait que son dernier projet, "Lingua Franca", porté par un "Five Elements renouvelé sans basse ni batterie a eu du mal à se faire accepter dans le public jazz. Deux chanteuses jouant de leur voix en instrument prédominant, Nicole Mitchell à la flûte (présidente de l'AACM et légende de la traversière !) et une guitare, c'est vrai que cela change...
Steve Coleman est un improvisateur génial jamais rassasié de construire son monde musicale à travers de nouveau cercles d'improvisations. Lingua Franca est sans doute une rupture dans son approche, mais en aucun cas un reniement. Lingua Franca est un premier jalon posé vers la découverte des systèmes d'improvisation de la musique Baroque et leur implication directe dans la grammaire musicale de Coleman. C'est absolument fascinant.
On finira sur un trio affolant de trois cordes hexagonale dans une musique improvisée "de chambre". Claude Tchamitchian à la contrebasse, Vincent Courtois au violoncelle et Guillaume Roy à l'alto enregistré pour France Musique... On aura l'occasion d'en reparler très vite de cet Amarco. Aussi, je vous laisse découvrir le concert !

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

02_Antoine