L'année 2011, plus que jamais, sera l'année Léandre qui soufflera 60 bougies un peu partout dans le monde en continuant ses échanges avec d'autres grands improvisateurs, ses rencontres fructueuses dans des festivals et qui viendra même à Rouen ! (Mais ça on en reparlera bien vite !)
Joelle Léandre ne cesse d'agrémenter sa longue discographie de moment pris au vol dans le souffle de l'instant avec d'autres géants. C'est le cas de ce trio enregistré en 2009 dans un festival canadien avec la grande flutiste chicagoanne Nicole Mitchell et le batteur canadien Dylan Van Der Schyff. Une facette de plus, un disque très organique et plein de surprise. on serait tenté de dire comme d'habitude...
"Before… After… il est donc ici question de temps. Une temporalité s’étire en quatre séquences, de « Before Before », longue pièce d’ouverture qui pose le rôle de chacun, jusqu’à « After After » qui mêle dans une vague de métal les voix de la flûtiste et de la contrebassiste. Il ne s’agit pourtant pas d’une course contre le temps, mais plutôt d’une exploration lascive." La suite sur Citizen Jazz...

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

55_Garance