Là encore, je serai bref pour garder un peu de munitions pour un article plus global à venir ici ou ailleurs, mais la seconde journée du festival Jazz à Part de Rouen fut aussi riche que la première... Si ce n'est plus !
Il existe dans cette musique beaucoup de légendes, surtout à un instrument aussi crucial que la contrebasse...
L'après-midi au Hangar 106 a permis d'en croiser deux : Alan Silva qui se produisait avec deux prodigieux musiciens japonais dont Makoto Sato déjà entrevu l'année passée avec Mamabaray, et Joelle Léandre dont il ne sera pas secret qu'elle est l'une des préférées de ce blog ! Si l'apparition de Silva fut avant tout magique à son intrument de prédilection, celle de Joelle fut à son image, entière et sans concession, directe et libre.
C'est même pour cela qu'on l'aime !

31_L_andre