18 juillet 2011

La Ville

Le ciel est plombé et les toits sont mornes, la pluie a fait son office et les trottoirs ruissellent. Dans le murmure permanent, rassurant, habitant l'oreille comme un parasite ami et peu dérangeant, les mouettes se mélangent aux cloches et les échappements des bus au bris des bouteilles dans le conteneur déglingué qui guette au coin de l'école et accueille de temps à autres des pétards de toutes natures.A 5h, quand la nuit est encore pleine, on entend les premiers freins des autobus qui déversent les besogneux et ramènent les... [Lire la suite]