Hier soir, direction Le 3 Pièces, le seul endroit où il est possible d'entendre ce genre de musiques à Rouen ou peu s'en faut, pour découvrir l'Olympe Trio de Sylvain Cathala, avec Stéphane Payen et Alexandra Grimal. Conditions idéales pour faire des photos, accueil vraiment sympathique des musiciens et très belle musique, la soirée fut charmante... J'aurai l'occasion de faire un compte-rendu complet de ce concert pour Citizen Jazz que je linkerai ici.
J'avais entendu le plus grand bien d'Alexandra Grimal en live, et j'aimais bon nombre de ses disques (dont Seminare Vento dont je m'aperçois qu'il n'est pas chroniqué ici... on va se rattraper !). La réputation n'est pas usurpée, comme elle ne l'est pas pour les deux compères de Print !
Je ne sais pas ce qui se passe à Rouen en ce moment, mais les rues désertes ne remplissent pas les lieux de culture. Nous étions peu, trop peu, pour une musique belle et trois musiciens qui déplacent logiquement le public. Les annonces médiatiques étaient pourtant là (PQR, Radio, Presse Spécialisée...). Difficile d'évoquer la crise pour un concert gratuit... Comme si l'ennui maladif qui saigne parfois de ses vieilles pierres était entrain d'enserrer jusqu'à ses derniers poumons, comme si la "belle endormie" était entrain de filer en coma dépassé. Comme si l'on se résignait à la béatitude désolante d'une gare en fin de zone RER.
Ça m'est apparu, non pas comme une évidence, mais comme un pain dans la gueule hier soir. Sommes nous résigné à accueillir quelconque avatar de Scorpion à la suite de quelconque Holiday on Ice dans une salle polyvalente de bordure d'autoroute ?
Des concerts comme hier, on est pourtant plein à en vouloir... Mais il faudrait qu'ils soient pleins !

15-Grimal-7