Parmi les disques que j'ai la chance de chroniquer pour Citizen Jazz, il y a parfois des rencontres formidables. Des musiques qu'on attend guère ou qu'on ne soupçonne pas, et puis des disques qu'on guigne avec impatience à force de dire le plus grand bien de ses musiciens.
En 15 jours, j'ai eu cette chance. D'abord, Szilard Mezei, qui est un altiste serbe, compositeur reconnu par ses pairs autant que méconnu dans l'hexagone. Originaire de Voïvodine, la province de la minorité hongroise de Serbie, il est de la génération "Mediawave". Sorti chez Ayler Record, Innen est tout simplement un des disques de l'année : " la subtilité de l’écriture, le soin très particulier apporté à la masse orchestrale et à son espace au sein même des morceaux renvoient à d’autres influences qui élargissent le spectre d’une musique libérée de ses étiquettes." La suite sur Citizen Jazz...
Jean Louis Trintignant est une voix. Ce n'est pas seulement un acteur majeur, c'est une voix. On avait eu l'occasion de l'entendre sur un album hommage à Vian, Mais le voilà rendant hommage à (ma) sainte trinité, Desnos, Prévert et Vian en compagnie deux musiciens fidèles. Magnifique. "Il y a d’abord cette voix sépulcrale et enchanteresse qui cisèle les mots, accompagnée par l’accordéon de Daniel Mille et le violoncelle de régoire Korniluk. Et puis ce silence suspendu entre les syllabes, cette diction claire et traînante comme bâtie de rocaille... Jean-Louis Trintignant ne se dit peut-être pas musicien, mais sa voix est un harmonieux instrument." La suite sur Citizen Jazz...
Sylvaine Hélary est une musicienne que je défend, je crois, depuis les prémices de ce blog. La flûtiste sort son premier album sous son nom et c'est un feu d'artifice. Indispensable ! "ture éparse d’un texte de Virginia Woolf, laisse la place une atmosphère farouchement versatile. Ici la musique déferle sans interruption, de l’urgence à la contemplation, sans jamais perdre de sa singularité. Le trio fait preuve d’un humour et d’une éloquence qui jouent avec la polysémie du mot « mutin ». Savant mélange de musiques faussement espiègles et de textes à la véhémence surréaliste, il vient rappeler que les flûtes sont du même métal que les balles." la suite sur Citizen Jazz...

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

21-ballons