Un petit message en passant pour poursuivre le billet publié le 22 août dernier à propos de Spotify et du rôle nécessaire de prescripteur qui va avec cette possibilité d'écouter des milliers de disques perdus dans une forêt vierge de musique.
En écrivant cet article, concommitant à la parution des albums de Zappa, sur le site, j'ai commencé à me piquer au jeu qui consiste à faire des playlists et à les partager. Spotify est un outil, mais de Deezer à Last.fm, je suppose qu'il y a de quoi faire la même chose... Il y a un côté régressif et passionnant à faire ce travail de playlist, qui rappelle les batailles de cassettes audio et les rodomontades de spécialistes autoproclamés. Il y a également des souvenirs de débats sans fins au sein de ma radio associative préférée. Une sorte de perpétuation des débats stériles qui naissaient des situations que High Fidelity de Nick Hornby décrira bien mieux que moi !
Je vous propose quelques playlists réalisées récemment, intégrées à cet article. La première concerne, personne ne sera surpris, Budapest et ce jazz hongrois que j'aime temps et qui mérite d'être défendu. Avec Budapest Jazz Heroes, qui propose de découvrir en cinq heures la crème de la scène de la capitale hongroise dans toute sa diversité. Quarante deux morceaux, pour connaître tout ce que Orban déteste ; bon voyage !

Question voyage, on continue avec une ville américaine qui depuis 60 ans est au coeur de ce que la Great Black Music a pu faire de mieux et où les genres se sont mélangés allègrement. Ces playlists, c'est avant tout une manière d'éditorialiser... Voici Terminus Chicago, visite en 50 morceaux...

 

Puis l'on se prend à faire des playlist pour tout et n'importe quoi. Me rendant compte que la recherche par mot fonctionnait à peu près, voici une playlist avec le mot Rouen (attention, le résultat est hideux..) ou alors, pour les copains qui vont organiser le Parking Day, sur le thème de la ville (je me suis bien amusé :

Pour finir, car tout fini par Zappa et qu'on envisagera dans quelques semaines de revenir à lui en playlist, voici une petite introduction... Mise en bouche pour débutants :

 Amusez vous bien !

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

39-Garance