On en reparlera sans doute sur Citizen Jazz, mais c'est devenu un tradition, qu'on pourrait appeler "la photo vite fait après le concert". Un spectacle bien différent de celui de dimanche, dans le lieu comme dans la forme, mais une même envie et un même plaisir.
Antoine Hervé, nous en avions parlé, est un musicien passionnant, tant dans son travail propre que dans ces leçons de jazz, qui sont de l'ordre de la vulgarisation joyeuse, généreuse, passionnée de LA musique, et donc fondamentalement de nos musiques. Toute l'année, Hervé sera le fil rouge de la programmation du Hangar 23, théâtre de Rouen délocalisé dans plusieurs lieu, et notamment cet auditorium du conservatoire qui est une petite salle que j'adore.
Aujourd'hui, le pianiste causait -au sens causerie, universaliste à souhait- de Duke Ellington avec gourmandise... Et comme il n'a pas pu s'en empêcher, il a parlé aussi de Monk, un peu...

01-Antoine-Hervé-1