21 février 2018

Le Fou fait 33 tours

Je n'ai pas particulièrement la nostalgie des vinyls, mais force est de constater que certaines musiques se plaisent sur ce format. Et pas seulement parce que c'est la mode. Quand on reçoit plein de disques, ce qui est mon heureux cas, on peut constater les effets d'habitude et les lames de fond : jusqu'en 2015, recevoir un vynil était un évènement. Samedi matin encore, le facteur m'a tiré du lit pour me remettre le huitième 33t de la pile.Là n'est pas le sujet des deux disques paru sur le label Fou Records de Jean-Marc Foussat et qui... [Lire la suite]