26 octobre 2014

Vertigo Trombone Quartet - Developing Good Habits

Le tromboniste Nils Wogram fait partie de ces stylistes du jazz européen qu'il fait toujours plaisir de retrouver. Au début de ce siècle, il faisait paraître chez Enja le remarquable Odd and Awkward qui reste l"un des disques les plus intéressants de cette période avec un tromboniste en leader. Avec sa formation Root 70, il donne régulièrement des nouvelles depuis son formidable Listen To Your Woman sorti en 2010. Récemment, nous avions eu l'occasion d'évoquer son joli Riomar, sorti avec le Root 70 With Strings pour Citizen Jazz.... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 octobre 2014

Tamarindo et ailleurs

Les vacances venant, on a plus de temps pour flaner et faire des playlists. Nous évoquions il y a quelques jours le dernier disque du grand saxophoniste Tony Malaby accompagné de deux grands solistes, Nasheet Waits et William Parker. Un trio d'évidence, un peu comme ces passagers du delta dont nous parlions il y a un an, presque jour pour jour... Ah, ce temps offert par les vacances...Voici donc, en vingt titres, une promenade sans boussole dans l'univers des trois musiciens. Que cette journée vous soit belle. Avec eux, le contraire... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 09:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 octobre 2014

Tony Malaby Tamarindo - Somos Água

Il est souvent question de rechercher le modèle parfait en terme de trio ; la pièce géométrique délicatement ouvragée qui s'imbriquerait parfaitement, hors de tout Taylorisme mainstream, rabotée par des artisans consciencieux et poli par le temps. Peu s'en approchent, et quand bien même : comme le graal, la quête est plus importante que la découverte.Parmi ces trios qui s'approche de cette perfection, le Tamarindo de Tony Malaby, qui signe ici son troisième album, après avoir accueilli le temps d'un live la trompette de Wadada Leo... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
10 octobre 2014

Bailey/Léandre/Lewis/Parker - 28 rue Dunois, Juillet 1982

Il est des lieux mythiques qui se réveillent par le simple geste de glisser une galette de plastique dans un lecteur afférent. Le théâtre Dunois est de ceux-ci. Aujourd'hui consacré aux spectacles "jeunesse", ce qui est une noble tâche, il était dans les années 80 le lieu parisien où l'instant s'écrivait et où se croisaient les piliers de notre époque, comme Léandre, Lazro ou Lewis mais aussi les précieux fantomes devenus : Lacy, Bailey, Coxhill...On se souvient, pour les 30 ans du label nato, d'un retour à la case Dunois où cette... [Lire la suite]
04 octobre 2014

Brass Danse Orchestra - La Danse du Souffle

Il y a toujours plusieurs façons d'aborder la musique populaire, en ce sens qu'elle fait écho à un imaginaire collectif d'émotions comprises et partagées par le plus grand nombre. Il y a la façon ordurière, qui consiste à décider unilatéralement que ce qui est le plus flatte couillon possible est suffisant pour le petit-peuple, et ça sautille comme des sardines au moindre camping. Il y a la méthode plus classique, qui consiste à se dire que le patrimoine populaire est immuable et générationnel, et ça secoue les permanentes... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 septembre 2014

Lars Bech Pilgaard - I Want You To Be Around Me

Repéré au sein de la formation Franco-danoise The Whøøøh, le guitariste Lars Bech Pilgaard est un de ces musiciens qui se joue des pédales et de l'électricité comme d'un chaudronnier d'art, mêlant la fusion à la flamme de la masse électrique et ses multiples distorsions tout en gardant un sens très précis de la dorure et de l'enluminure, de la dentelle métallique qui donne de la légèreté à un matériau froid, rèche, massif et plein d'aspérité.Au Danemark, Pilgaard est surtout connu pour son quartet Slowburn, où l'on retrouve le... [Lire la suite]

28 septembre 2014

Henri Roger - Parce Que

La dimension physique de la musique est une donnée importante. Primordiale même. Et quand bien même le répéter autant de fois que la salive le permettrait n'enlèverait rien à la tautologie entrain de se faire qu'il faudrait encore le répéter. Inlassablement. Il ne s'agit pas seulement de jazz, ou de musique improvisée, ou de n'importe quel masque qu'on voudra bien lui faire porter. Il s'agit de tout ce que la musique compte de pans abrupts, ceux qui réservent des écorchures et des saignées à quiconque essaierait de venir les polir,... [Lire la suite]
17 septembre 2014

Anthony Braxton / Thomas Fujiwara / Tom Rainey - Trio (New Heaven) 2014

On connait la relation particulière qui lie Anthony Braxton avec ses batteurs. Ils ont été nombreux à être fort marquant dans sa carrière : il y a eu Max Roach, pour l'album Birth and Rebirth, présent sur le coffret CamJazz ou encore Gerry Hemingway qui reste certainement le plus proche de lui. Il y en a d'autres, il y en a tant, de Barry Altschul à Aaron Siegel, le percussionniste du fameux 12+1tet qui restent parmi ses alliés ses plus proches.La musique de Braxton doit beaucoup au temps, au rythme, à la relation organique et... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 septembre 2014

Angles 9 - Injuries

A ceux qui pensent encore qu'en aucune façon l'Europe n'est faite devrait se mettre à reluquer avec insistance du côté du jazz. Un exemple ? Martin Küchen. Voici un saxophoniste suédois qu'on avait pu découvrir sur le label Ayler Records en trio à l'époque où celui-ci était principalement suédophone. On l'a également croisé avec des fortes têtes du jazz mondial, comme Joe McPhee, notamment avec le Trespass trio avec le batteur Raymond Strid, dans une atmosphère assez abstraite. Sa musique est un jubilatoire concassage de tout ce... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
07 septembre 2014

Jean-Luc Petit - Matières des souffles

Forte personnalité de la scène improvisée européenne, le multianchiste Jean-Luc Petit est un homme des profondeurs. Des basses abyssales et des reliefs marqués construisent sa musique; Elle se partage ici entre ses deux instruments favoris, le saxophone baryton et la clarinette contrebasse, avec laquelle il trace ses plus noires vibrations.Il n'est pas innocent de parler de dessin au sujet de Petit ; la pochette de Matières des souffles, dessinée par lui en une multitude de trames qui définissent au plus juste sa musique parle... [Lire la suite]