20 mai 2015

Gerard Marais Quartet - Inner Village

Il y a des noms qui semblent surgir des souvenirs. De l'histoire commune du jazz européen qu'on range dans la case de décennies écoulées et qui vous reviennent à l'occasion d'un album pour se rappeler à votre bon souvenir. Justement. Le guitariste Gérard Marais est de ceux-ci. Un musicien qui peut avec joie regarder sans rougir dans le rétroviseur, mais qu'on ne voyait guère ; quelques fidélités évidentes, comme Michel Godard. On l'avait notamment entendu dans son Concert des Parfums. Dans les années 70, on le trouvait auc côtés de... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 mai 2015

Meurs!+Apolune - Meurs!+Apolune

Dernier volet des cinq disques du coffret du label BeCoq, également disponibles de manière indépendante, et qui visite en profondeur les mouvances musicales qui gravitent autour de ce label entre le Free, la Noise, la Musique Improvisée et tant d'autres influences sans jamais s'enfermer dans une petite case limitatrice.Le patron de ce label, Thomas Coquelet, est également musicien. On a pu le découvrir à la basse au sein du très sombre Eliogabal. Après avoir consacré quatre disques à la musique des autres, parmi lesquels des fidèles... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 mai 2015

Maximien Aldebert & Yoann Bellefont - Cardine Franche

Dans le quatrième volet du coffret de BeCoq, se cache un poisson des profondeurs. Encore un ? Oui. Après Durio Zibethinus qui mêlait dans une approche très charnelle violoncelle et saxophone, voici Cardine Franche, une sorte de limande, qui allie une basse électrique et un clavier, tous deux perclus de pédales d'effet.On sait la Noise omniprésente sur le label BeCoq, et Cardine Franche est certainement l'album le plus purement représentatif de ce courant musical dans ce coffret ou chaque disque peut être également acquis... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 mai 2015

MilesDavisQuintet! - Shapin' with MilesDavisQuintet!

C'est le troisième billet de suite que nous consacrons donc aux sorties conjointes du label BeCoq, indépendantes ou dans un coffret afin de présenter une forme de panorama des musiques de traverses défendues par la petite maison nordiste. Après le Free percutant de Cactus Truck et l'ordonnancement minimaliste et monochrome des clarinettes de WATT, c'est encore un autre univers qu'inverstit le présent album cosigné du Tricollectif d'Orléans. Un environnement sonore patiemment construit par des boucles répétitives qui jouent à la fois... [Lire la suite]
15 mai 2015

WATT - 77'06

Comme nous l'avons évoqué hier, nous poursuivons pour la semaine le panorama du coffret de cinq sorties du label BeCoq qu'il convient de mettre à l'honneur.Cinq disques qui embrassent cinq univers différents mais pourtant proches, dans la volonté de repousser les limites, d'aller voir ce qui se trame aux confins et d'essayer de trouver des chemins de traverse qui relient entre eux ces univers. Avec Cactus Truck, c'était le Free le plus cru, le plus dru qui était à l'honneur. WATT, le quartet qui nous concerne aujourd'hui se situe... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mai 2015

Cactus Truck - Are You Free ?

Arrivé depuis plusieurs mois dans la galaxie des labels qui cherchent et qui jettent du sel dans la plaie des musiques trop conformes aux étiquettes, le label BeCoq étonne depuis le début par ses choix éditoriaux et son positionnement aux confluents de diverses origines de plus en plus connexes entre Free Jazz, Musiques Improvisées et Noise, tout en se mirant parfois dans les reflets du Métal. Bref une musique exigeante, parfois dérangeante mais toujours riche de rencontre et de découvertes. On notera par exemple que le label... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 mai 2015

Eve Risser - Des Pas Sur La Neige

Les aventuriers ne se satisfont jamais vraiment des 88 touches du piano, qui sont suffisantes pour traduire toutes sortes d'émotions, mais pas pour les transcender jusqu'à l'abstraction. Ceux-là aiment à aller aux tréfonds de leur instrument. Sous le capot même, pour aller sonder l'âme d'un instrument qui s'il n'est pas fait de chair et de sang, est fait de marteaux et de cordes, de bois et de métal.C'est presque suffisant pour le rendre vivant, et peut être même un peu mieux.Les solos de piano sont des exercices qui font presque... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
08 mai 2015

Matthieu Donarier Trio - Papier Jungle

Les lecteurs fidèles de ce vieux blog s'en sont sans doute rendu compte, il y a ici quelques affaires de fidélité. Fidélité à des musiques bien sur, puisqu'on a beau prôner un éclectisme total, il y a quand même une vraie carte du Tendre qui se dessine. Fidélité à des musiciens surtout, dont les noms apparaissent dans le nuage de tags.Parmi ceux-ci, Matthieu Donarier. Et même peut-être surtout ; parce qu'il ne le sait sans doute pas, mais il y est pour beaucoup, et son trio avec le guitariste Manu Codjia et le batteur Joe Quitzke, qui... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 mai 2015

Anthony Braxton - Trio And Duet

En 2013, j'avais déjà fait le coup de la chronique d'un disque d'Anthony Braxton pour le Jazzday qui a lieu tous les ans le 30 avril ; cette année, j'ai failli faire la même chose, et nous voilà le 3 mai. Peur des redites, sans doute, et manque de temps, assurément. A la place, j'ai joué sur Twitter avec le Hashtag #UneHeureUnDisque. Je vous laisse aller voir.Pour autant, Braxton, on y revient toujours. Et l'on risque d'ailleurs plus souvent qu'à son tour jusqu'à la fin de l'année ; de ça, nous reparlerons. Lorsque s'est posé la... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 08:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
01 mai 2015

Henry Herteman - Roule ta Salive

"Roule ta salive", l'injonction pourra n'avoir aucun sens à qui n'a jamais porté une embouchure aux lèvres. Aux autres, elle parlera, ne serait-ce que de manière imagée, surtout dans ces grandes embouchures de trombone dans lequel on crie, on crache ou l'on vibrionne. L'auteur de ses lignes ne le sait que trop bien, puisque ce fut son instrument avant que, las d'être très mauvais, il se mit à écouter plus attentivement la musique des autres ; il en reste quelque tendresse particulière pour le trombone, et une certaine excitation de le... [Lire la suite]