30 octobre 2011

Hasse Poulsen - Progressive Patriots

Le musicien de Jazz est il chez lui en tout lieu de ce Monde ? Qu'est devenu la notion de Nation dans ces temps galvaudés où la politique du chiffre, la peur entrenue par de tristes pyromanes, et la frilosité culturelle sont devenus les fourches caudines du nouvel ordre économique ? "Abolissez l'exploitation de l'homme par l'homme, et vous abolirez l'exploitation d'une Nation par une autre Nation" dit Marx dans le tome 2 du Capital... Avouez que ça tombe bien pour un disque du label Das Kapital Records !Si l'on aime les disques qui... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 octobre 2011

Théodule

J'avais exprimé, à titre uniquement personnel -c'est tout l'intérêt des blogs-, ma méfiance, voire ma défiance quant à la révolution de jazzmin et la manière dont celle-ci était menée. Il s'agissait du billet "C'est pas dans les salons", reprise d'un slogan syndicaliste rebattu, cela me semblait souligner une incohérence dans l'initiative de ces indignés de la musique improvisée. Comme des "indignés" tout court d'ailleurs : avec beaucoup de coeur et de motivation, mais sans direction ni hiérarchisation des problématiques. Autant dire... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 octobre 2011

Emilie Lesbros - Attraction Terrestre

D'Elise Caron à Jeanne Added en passant par Claudia Solal, les voix du jazz hexagonales, souvent féminines, se distinguent, en surplus de leur talent, par cette capacité inouïe à sublimer un univers, à créer un monde très personnel qui dépasse souvent les simples barrières de la musique pour fureter du côté des mots et des images qui construisent un imaginaire. C'est une des raisons, au delà de la qualité intrinsèque des productions, pour que nous défendions régulièrement ces artistes en ces pages.Parmi ces musiciennes, Emilie Lesbros... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 octobre 2011

Richie Beirach - Impressions of Tokyo

Après avoir visité Paris, New York et surtout Excelsior, la collection Jazz and The City continue l'exploration des villes de coeur des pianistes de jazz en leur offrant l'écrin d'un solo luxueux pour évoquer les dédales urbains ou les cités riantes de la jeunesse. Une idée qui aurait pu virer très vite à la démonstration, mais qui étonne, de sorties en sorties par la rigueur et surtout la qualité des soli enregistrés.Il fallait passer après Watson et Carrothers, qui avaient tous deux mis la barre très haut ; autant avouer tout de... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 octobre 2011

Perrine Mansuy - Vertigo Songs

Perrine Mansuy et Marion Rampal avait au final tout pour se rencontrer. La pianiste au jeu fluide et coloré et la jeune chanteuse au timbre chaleureux ont certainement plus que les calanques marseillaises en commun. Elles ont en effet enregistré toutes deux des albums qui parlaient des femmes, par la nacre du piano ou par la puissance de la voix. On avait aimé « Mandragore et peau de pêche » sorti en trio en 2007 par Mansuy ; on avait dit le plus grand bien dans ces pages de « Own Virago », l'album de Marion Rampal et ses... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 octobre 2011

Marc Ducret - Tower, vol.2

Attendu après un premier volume qui avait fait forte sensation, le second volet de la trilogie Tower -qui pourrait peut être subir le même sort que les tiers des cocktails de Raimu, selon mes informations- tourne avec délectation sur la platine et affirme -s'il en était encore besoin- le talent de Marc Ducret, tant comme instrumentiste que comme compositeur. Encore une fois, c'est le label Ayler Records, décidément très en pointe dans cette année 2011 qui poursuit cette adaptation musicale du 12ème chapitre du roman de Nabokov, "Ada... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 septembre 2011

Monoculture

Lorsque j'ai appris fortuitement hier que le parti du président faisait une convention sur la Culture, j'ai d'abord eu un moment de latence, comme ces moments de gène quand un adolescent en échec scolaire en troisième Segpa annonce à ses professeurs qu'il veut devenir médecin. Imaginer un instant l'UMP en conclave entrain de deviser sur 1Q84 ou d'échanger sur le concert de Boulez avec l'intercontemporain cela tempêtait dans mon crâne comme sur la lande des sœurs Brönte (qui, il faut le dire à nos amis qui découvrent la culture, ne... [Lire la suite]
27 septembre 2011

Denis Colin & La Société des Arpenteurs - Subject to Live

Véritable coup de coeur de l'année 2009 et succès critique indéniable, la Société des Arpenteurs de Denis Colin et leur disque "Subject to Change" réunissait dans l'album studio la fine fleur du la scène jazz française en un line-up impressionnant et terriblement jouissif. Orchestre à géométrie et nombre variable, la Société des Arpenteurs délivre une musique pugnace et très collective qui se joue autant de groove très urbains que de grandes digressions oniriques, comme un lien ténu entre plusieurs facettes du jazz contemporain.Le... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 septembre 2011

Daunik Lazro - Some Other Zongs

Daunik Lazro est certainement l'un des saxophonistes les plus intransigeant et respectés pour son engagement dans la musique improvisée comme dans des causes radicales, à travers une carrière remarquable émaillée de collaborations prestigieuses, de Joe McPhee à Doneda en passant par Tchamitchian.On notera également le magnifique "Songs from the Spanish Civil War", sorti chez Léo Records avec le quartet de Ramon Lopez... Lazro est un musicien qui emporte au premier souffle l'auditeur dans un monde profond et infini porté par les notes... [Lire la suite]
12 septembre 2011

Joëlle Léandre & Barre Phillips - A l'improviste

Parmi les innombrables duos que Joëlle Léandre a pu initier durant sa carrière, il en est certains qui sont assez intimes et résonnent comme une petite musique d'amitiés et de compréhension mutuelle, d'autant plus lorsqu'ils sont rares. Avec Barre Phillips, il n'y a pas seulement qu'un long compagnonnage dont témoigne le premier disque de Léandre, où il est déjà présent. Il y a aussi un bonheur mutuel à transgresser ces codes qu'ils maîtrisent parfaitement pour les faire progresser... Et puis il y a aussi ce plaisir manifeste, cette... [Lire la suite]