12 novembre 2009

L'iditenté

Si certains, peut être de ceux qui n'avaient pas non plus goûté la classe souveraine de la Princesse de Clèves ou qui ne voyait que dans ces belliqueuses saillies amères que complexes d'infériorité, se posaient encore la question de l'attitude dominante quant aux Lettres, à l'Histoire et à la Culture, les derniers jours auront apporté une réponse franche.Oui, c'est bien la pensée la plus bas-du-front et dangereuse qu'il soit possible d'observer, avec ses relents de censure, de propagande, de non-dits glaçants et de réécriture... [Lire la suite]

11 novembre 2009

Jozef Dumoulin et Lidlboj - Trees are always right

Le simple nom de Jozef Dumoulin dans un album laisse entrevoir un son particulier, un travail en profondeur sur les ambiances, sur la profondeur même du son qu'il sculpte même au cœur du silence pour créer un son tout à fait reconnaissable, d'autant qu'il est un grand utilisateur de pédales d'effet pour ses claviers et notamment son Fender Rhodes qui prend sous ses doigts un son plus fragile, plus souple, moins chaud mais tellement plus intérieur.C'est pourquoi le premier album en solo du claviériste, sorti chez Bee Jazz, avec son... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 novembre 2009

Concerto Grosso sur Citizen Jazz

Je me suis amusé toute la journée de repos à peaufiner mon projet de "Top 50" perso des années 00. J'ai un résultat équilibré que je vais laisser reposer et que je vous proposerai en décembre...Juste un billet court aujourd'hui pour vous signaler la parution sur Citizen Jazz de mon compte-rendu du concert de Laurent Dehors dont on a parlé rapidement ici.Au sein de ces compositions créées pour que chacun évolue entre musique contemporaine fougueuse et jazz foutraque, entre puissance rythmique et science des timbres, c’est... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 novembre 2009

Ne pas lâcher

Je ne voulais pas parler de ces commémorations concernant le mur de Berlin car la journée m'épuisait d'avance... Et me faisait appréhender les heures que nous subirons dans 22 mois pour célébrer des avions dans des tours. Mais les circonstances...1989, pour le jeune ado que j'étais, c'était plutôt "Raw like sushi" de Neneh Cherry, "Paul's Boutique" des Beastie Boys et "Tombé du Ciel" d'Higelin !Les images qui me restent du mur de Berlin, c'est Rostropovitch jouant les suites de violoncelles de Bach... Le... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2009

Années 00 (teaser)

Au cas où vous ne l'aurez pas remarqué, dans les tristes agapes qui fêtent la fin d'un mur alors qu'il en reste tellement d'autres dont on se détourne, la décennie n'a plus que 52 jours à vivre, puis débutera celle qui me fera inexorablement passer dans la quarantaine...Profitant de ce weekend pluvieux et brumeux d'agapes amicales, j'ai entrepris, après avoir vu ça, -mais nous en parlerons en décembre, au cas, peu probable, où une galette tomberai comme une évidence dans le peu de jour qui reste- de recenser les disques qui auront le... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
07 novembre 2009

Samedi de Novembre

Une après-midi passée à écouter quelques bon disques de ce chouette label qu'est Budapest Music Center, et une courte sortie sous la pluie, voilà quel fut ce samedi de Novembre... Novembre à Rouen, ce n'est pas seulement la foire à neuneu qui aime à se retourner l'estomac et un vieux reste de neurones à Mach 1, c'est aussi une lumière changeante de minutes en minutes si le soleil veut bien s'en donner la peine... Alors ça ne sera qu'une petite photo aujourd'hui !
Posté par Franpi à 17:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 novembre 2009

Anthony Braxton Creative Orchestra - Köln 1978

Il est des disques comme cela dont on coche la date de sortie. La reissue de cet enregistrement du Creative Orchestra d’Anthony Braxton faisait partie de celles-ci, tant le travail autour de ce Big-band est aujourd'hui considéré comme majeur.Encore une fois, une réédition du multianchiste Anthony Braxton chez Hat-Hut permet d’analyser plus finement le travail foisonnant du chicagoan durant toutes ces décennies. On le sait, l’une des périodes les plus intéressantes dans l’œuvre de Braxton, si l’on exclut son récent travail sur les «... [Lire la suite]
05 novembre 2009

3ème Twittparty rouennaise

Il est de ces choses futiles dont on ne se lasse pas, et les rouennais utilisateurs de twitter se retrouverons dans quelques minutes au bar "le 3 pièces" pour échanger autrement qu'avec 140 caractères et en buvant des mojitos, ce qui n'est pas négligeable.C'est marrant comme Internet invite à ces rencontre IRL. A l'époque ou je sévissais dans les forums, ce genre de rencontre, tout à fait sympathique se faisait régulièrement, et je m'y suis fait des amis chers ; vous les reconnaitrez, ce sont ces olibrius qui pourrissent... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 novembre 2009

L'art comptant pour rien

"L'art comptant pour rien", c'est le bon mot asséné tout fiérot par notre ministre en papier bible dans le numéro hors-série de Technikart concernant l'art Contemporain. "Je ne serai pas le ministre de l'art comptant pour rien", dit il. On entendrait presque Bouvard pouffer.Il est pourtant en charge, dans les appartements de la rue de Valois, de la musique et du spectacle vivant, qui sont bel et bien les parents pauvres, que dire, les parias d'une politique culturelle qui se résume partout et toujours à de... [Lire la suite]
02 novembre 2009

Monniot et Chevallier sur Citizen Jazz

Deux articles à lire ce soir, concernant deux musiciens qui sont des musiciens bien aimés par ici : Christophe Monniot pour son magnifique "Vivaldi Universel (saison 5)" dont il m'a tardé de parler ici, tellement ce disque est une tuerie, mais aussi un retour plus complet sur le concert de David Chevallier "Is that Pop Music ?!?" qui a déjà été abordé dans ces pages..."Le lyrisme tellurique de notre « Baby-boomer » humairien trouve donc sa pleine puissance dans l’évocation des Quatre Saisons. Mais il ne se... [Lire la suite]