17 septembre 2014

Anthony Braxton / Thomas Fujiwara / Tom Rainey - Trio (New Heaven) 2014

On connait la relation particulière qui lie Anthony Braxton avec ses batteurs. Ils ont été nombreux à être fort marquant dans sa carrière : il y a eu Max Roach, pour l'album Birth and Rebirth, présent sur le coffret CamJazz ou encore Gerry Hemingway qui reste certainement le plus proche de lui. Il y en a d'autres, il y en a tant, de Barry Altschul à Aaron Siegel, le percussionniste du fameux 12+1tet qui restent parmi ses alliés ses plus proches.La musique de Braxton doit beaucoup au temps, au rythme, à la relation organique et... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 juillet 2014

Halvorson/Formanek/Fujiwara - Thumbscrew

Si nous avons souvent parlé en ces pages du batteur Tomas Fujiwara, dont les futs font des miracles chez Taylor Ho Bynum ou Matana Roberts, et s'il est plus souvent qu'à son tour fait état des prouesses de la divine Mary Halvorson, c'est la première fois que nous évoquerons la basse pleine et entière de Michael Formanek. C'est une erreur qui mérite d'être rattrapée, même si l'on ne peut pas parler de tout ; le temps et les oreilles manquent.On aurait pu évoquer par exemple l'excellent Mirage sorti avec Eskelin chez Clean Feed, comme... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 juillet 2014

La vie de Bureau (du jazz)

La force de la Radio publique française est de toujours avoir été congruente avec son époque. C'est ainsi que dès les années 50, ce sont les chaînes publiques qui ont accompagné la création sonore et la musique acousmatique ; c'est ainsi que depuis plusieurs années, elle accompagne la mort lente de l'offre culturelle en France en se délestant de ses producteurs les plus créatifs et leur excellence en terme de prescription musicale, suivant avec un zèle particulier le désengagement public dans la culture. La même que celle qui conduit... [Lire la suite]
13 juin 2014

Ingrid Laubrock Octet - Zürich Concert

Figure importante du jazz et des musiques improvisées en Europe comme de l'autre côté de l'Atlantique, la saxophoniste allemande Ingrid Laubrock propose depuis plusieurs années toutes sortes de formations passionnantes qui développent une musique complexe, parfois aride, mais qui s'appuie sur les interactions multiples entre des musiciens unis pour visiter une masse orchestrale souvent très dense. C'est ainsi qu'il y a quelques mois, on avait pu découvrir Strong Place, le second album de son quintet Anti-House, sorti sur le label... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
30 mai 2014

Matthieu Donarier & Albert Van Veenendaal - The Visibles Ones

Il est des musiques qui éveillent tout de suite d'autre sens que l'ouïe. Des espaces sonores qui s'ouvrent à d'autres sensations immédiates, qui dépassent la seule condition de synesthète. La vue bien sur, le goût sans doute. Le toucher évidemment. Matthieu Donarier est un musicien du toucher. Un architecte du rugueux, un designer du soyeux, qui sait, selon le saxophone où la clarinette dont il s'empare, tramer une sensation palpable, immédiate qui n'a nul besoin de longues circonvolutions techniques pour s'imposer.Voilà ce qu'il nous... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
20 mai 2014

Mise à jour des photos de Concert

Il y a quelques jours, je vous alléchais (du moins, j'en alléchais certains) en présentant une photo du trio d'Anthony Braxton que j'ai eu la chance de couvrir pour Citizen Jazz. Le compte-rendu de ce concert devrait sortir prochainement, aussi je ne m'appesantirais pas. En un mot, c'est impressionnant de voir une telle technique au service d'une musique aussi pointue et que cette musique pointue soit aussi émouvante...Trêve de bavardages, nous ne sommes pas là pour ça : les photos du concert du Diamond Curtain Wall Trio comme celles... [Lire la suite]

18 mai 2014

Roberto Negro - Loving Suite Pour Birdy So

Il y a des collectifs sur lesquels les bonnes fées se penchent avec plus d'assurance que d'autres. C'est indéniablement le cas des musiciens du Tricollectif, dont nous avions parlé il y a peu ici à l'occasion de l'album de Durio Zibethinus, mais aussi lors de la sortie de Marcel et Solange, qui reste l'acte fondateur de la renommée de ses musiciens.Avec les deux frères Ceccaldi en proue, Valentin au violoncelle et Théo au violon, le Tricollectif a su imposer une identité de cordes, d'autant plus que le trio de Théo Ceccaldi a... [Lire la suite]
15 avril 2014

Papanosh au Hangar 23

On pourrait gloser pendant des heures sur ce concert de Papanosh, des Vibrants Défricheurs, avec Roy Nathanson et Fidel Fourneyron. Expliquer la fierté de voir ces jeunes pousses, l'enthousiasme, le talent... Mais il est trop tard, alors juste une photo, et bonne nuit !  
Posté par Franpi à 23:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 avril 2014

Henri Roger - Parole Plongée

Il y a une tautologie à écrire que les musiques que nous défendons, celles qui ont un corps, une âme et une chair sont des histoires de rencontres. Des histoires de moments, de croisements, de mouvement vers l'autre. C'est exactement ce qui vient à l'esprit lorsqu'on écoute Parole Plongée, le nouveau disque que le pianiste Henri Roger bâtit avec les deux inséparrables de la base rythmique, le contrebassiste Benjamin Duboc et le batteur Didier Lasserre. Alors quitte à écrire des platitudes, faisons le jusqu'au bout, jusqu'à plus... [Lire la suite]
06 avril 2014

Benjamin Duboc - St James Infirmary

Avant toute chose, il est nécessaire de rendre hommage à mon collègue de Canalblog Guy, qui m'a mis sur la piste de cet album solo de Benjamin Duboc. L'indéfectible comparse de Didier Lasserre, seul dans une église avec sa contrebasse : à lui seul, le programme est alléchant, mais apprendre en prime que c'est pour partie autour d'un thème magique comme St James Infirmary, et les papilles s'afollent...Pour beaucoup, ce thème du Great Songbook est intimement lié à Armstrong. Pour d'autres, c'est Cab Calloway sous les traits de Koko Le... [Lire la suite]