17 juillet 2011

Angelini/Gargano/Moreau - So Now ?...

Sur la pochette de cette nouvelle sortie du label dématérialisé Sans Bruit dirigé par l'ami Stéphane Berland, une vue de Paris énigmatique se borde de brouillard et d'un halo verdâtre qui masque l'heure du jour ; interlope c'est sur... Fin de nuit ou début matinée, on laissera chacun mettre le curseur de son réveil. Une indéniable heure d'errance, quand on se demande de quoi sera fait la suite. Dès les premières notes de piano de Bruno Angelini, dans ce très beau "Prélude", on a ce cortège duveteux et poétique d'une nuit solitaire à... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06 juillet 2011

Quelques Vidéos et concerts

L'été venant, on a le plaisir de retrouver les concerts et les festivals. A Rouen, par exemple demain, j'aurai le plaisir de voir mes amis de Syntax Error (LE groupe Rock des Vibrants Défricheurs) et Mélosolex (le trio de Denis Charolles) en concert gratuit dans les Rues de Rouen dans le cadre des terrasses du jeudi -et on va en recauser !-.Mais l'été, c'est aussi la certitude de voir de bon concerts sur Arte Live Web, la chaine web d'utilité et de service public. On l'a déjà dit, mais c'est certainement la meilleure initiative d'Arte... [Lire la suite]
04 juillet 2011

Q et Arnotto sur Citizen Jazz

Cette semaine, total grand écart entre les deux papiers signés pour Citizen Jazz, entre l'électricité acrimonieuse et créatrice de Q, et l'improvisation abstraite d'Arnotto. Guitares et accordéon... Il y aura encore des imbéciles pour trouver ça antinomiques... Pour le reste, sous deux formes différentes, ces deux groupes nous livrent une expression radicale, sans concession et diablement esthétique.Autant le dire, Q est un chouchou. Le groupe de Julien Desprez, dont nous parlions il y a peu est un trio en devenir en France, notamment... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 juillet 2011

Theo Jörgensmann & Oleś Brothers - Alchemia

Parmi les grands solistes européens qui sont célébrés ici malgré une renommée relative dans l'hexagone, le clarinettiste Théo Jörgensmann est certainement l'un de ceux que l'on évoque depuis le plus longtemps, notamment grâce aux sorties Hat-Hut régulières de celui qui a fait des clarinettes sont seul instrument de prédilection, et ce depuis plus de 40 ans.To Ornette, Hybrid Identity est l'un, à mon sens, des albums les plus marquants de la décennie 2000 ; à l'occasion des soldes de mon dealer disquaire favori, j'ai fait... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
02 juillet 2011

Irène et Ben Syversen à Rouen

Mercredi soir, la cave rafraichissante du 3 Pièces à Rouen attendait les mélomanes attentifs et renseigné pour une soirée qui s'avérait passionnante ; prévenu de la venue d'un jeune trompettiste de Brooklyn dont on m'avait dit le plus grand bien -Ben Syversen- avec son trio, je me dirige vers le bar en trouvant sur mon chemin l'occasion de boire une bière avec des copains Vibrants Défricheurs et le groupe Irène, dont j'avais compris la veille -sans communication, c'est parfois difficile...- qu'il jouait aussi ! La joie des concerts... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
28 juin 2011

Samuel Blaser - Consort in Motion

Le jeune tromboniste suisse Samuel Blaser se partage entre New-York et Berlin. Technicien remarquable, il utilise pleinement les ressources sans bornes de son instrument avec beaucoup de finesse et sans ostentation.  C'est avec autorité qu'il mène ses projets avec des line-up souvent très impressionnants, réunissant des grands noms d'un jazz très contemporain ( un duo avec Pierre Favre, ce présent quartet avec Motian et Russ Lossing...) ; un quartet à venir avec Ducret et Gérald Cleaver sur Hat-Hut fait déjà grandement saliver... [Lire la suite]

23 juin 2011

Youn Sun Nah à Canteleu

On en reparlera certainement plus longuement dans les jours qui viennent ici ou ailleurs, mais j'étais ce soir à la représentation de la chanteuse coréenne Youn Sun Nah à Canteleu, dans la petite salle chaleureuse de l'Espace Culturel François Mitterrand.Histoire de déposer une photo et de dire que le sourire peine à s'effacer de mon visage ; je savais la chanteuse et son guitariste absolument exceptionnels, ce qu'il avait démontré dans un disque épatant. Mais l'implication sur scène, la virtuosité sans démonstration des deux... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 23:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
20 juin 2011

Pandelis Karayorgis sur Citizen Jazz

Pandelis Karayorgis n'est pas un inconnu aux lecteurs de ce blog. Il y a quelques mois, on avait pu évoquer, déjà chez Hat-Hut la sortie de Betwixt, un album enregistré en trio au Fender Rhodes, qui donnait un son absolument étrange à l'ensemble.C'est plus classiquement au piano que Karayorgis revient pour un projet plus ambitieux avec des musiciens de la scène de Boston (c'est presque que cela me ferait bizarre de parler de jazz étasunien ;-) !), parmi lesquels le tromboniste Jeff Galindo, qui fait forte impression. C'est plaisant de... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 juin 2011

Andy Emler - Pause

Après plusieurs jours sans passer sur ce blog, retenu par des soins de varicelle et des impératifs tellement impératifs, il me semblait tout à fait indiqué de revenir avec une pause...En musique, une pause est un instant de silence, une retenue qui fait peser l'importance du propos d'avant ou de celui d'après. C'est un arrêt momentané. La pause à laquelle nous conduit Andy Emler, le leader du MegaOctet, est plutôt de l'ordre du pas de côté. Celle qui fait réfléchir et voir les choses autrement. Celle qui donne du relief au reste. Un... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 juin 2011

Marc Ducret - Tower, Vol.1

La musique de Marc Ducret est un jeu de piste. Une poupée gigogne faite de spasmes et d'urgence qui enthousiasme ou rebute selon que l'on soit touché par son propos radical et nerveux, ce qui est le cas par ici...L'amateur averti le sait sans doute déjà, puisque ce petit volume sans indications précises fait l'actualité partout sur les sites de musiques improvisées et de jazz, mais ce disque est lié à Nabokov. Sans indication ? On a pourtant cette jambe de Lolita que gaine presque le plan d'un machine industrielle hors-d'âge... Un... [Lire la suite]