22 novembre 2009

Dimanche dénicheur

Week-end de repos où je me rends compte que je n'ai toujours pas fait de nouvelles photos, et que rien ne me tente en ce moment, même si l'optique d'un voyage en Bretagne et en Vendée prochainement me donne des envies de mer...Plein de découvertes en revanche sur le net, notamment avec cette trouvaille d'une émission d'Arte que j'avais loupé, qui montre Elise Caron chanter des "succès" des années 80... Bien sur, tout ceci est assez anecdotique, mais c'est assez troublant de voir Elise, dont on reparlera très vite, chanter un... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:55 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 novembre 2009

François Raulin & Stephan Oliva - 7 variations sur Lennie tristano

Il y avait longtemps que l'on avait pas évoqué les "racines du bien" sur ce blog, et puis les récents voyages dans les étagères de ma discothèque personnelle aux fins d'évaluer les disques de la décennie m'a amené à réécouter des disques que j'aime jalousement sans pour autant les avoir écouté depuis des mois voire des années."Sept variations sur Lennie Tristano" est de ceux-là. Non pas que je l'avais délaissé, parce qu'il s'impose comme une évidence parmi les meilleurs disques de la décennie à mes oreilles, mais... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 16:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
18 novembre 2009

Loubatière/Durant/Dugelay - RYR

De la tension et de la puissance, voilà comment l'ont pourrait définir le disque RYR, acronyme des prénoms des trois musiciens, le batteur et leader Rodolphe Loubatière, au jeu sec et puissant, le saxophoniste Romain Dugelay, rencontré à Vendôme avec Diagonal, dont le jeu de baryton impitoyable forme avec Loubatière un axe solide et Yoann Durant, récemment sorti du CNSM et dont le jeu au soprano est toujours remarquable, inventif et lumineux. RYR lorgne tout autant sur une improvisation assumé et une polyrythmie "urbaine" et... [Lire la suite]
11 novembre 2009

Jozef Dumoulin et Lidlboj - Trees are always right

Le simple nom de Jozef Dumoulin dans un album laisse entrevoir un son particulier, un travail en profondeur sur les ambiances, sur la profondeur même du son qu'il sculpte même au cœur du silence pour créer un son tout à fait reconnaissable, d'autant qu'il est un grand utilisateur de pédales d'effet pour ses claviers et notamment son Fender Rhodes qui prend sous ses doigts un son plus fragile, plus souple, moins chaud mais tellement plus intérieur.C'est pourquoi le premier album en solo du claviériste, sorti chez Bee Jazz, avec son... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 novembre 2009

Concerto Grosso sur Citizen Jazz

Je me suis amusé toute la journée de repos à peaufiner mon projet de "Top 50" perso des années 00. J'ai un résultat équilibré que je vais laisser reposer et que je vous proposerai en décembre...Juste un billet court aujourd'hui pour vous signaler la parution sur Citizen Jazz de mon compte-rendu du concert de Laurent Dehors dont on a parlé rapidement ici.Au sein de ces compositions créées pour que chacun évolue entre musique contemporaine fougueuse et jazz foutraque, entre puissance rythmique et science des timbres, c’est... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2009

Années 00 (teaser)

Au cas où vous ne l'aurez pas remarqué, dans les tristes agapes qui fêtent la fin d'un mur alors qu'il en reste tellement d'autres dont on se détourne, la décennie n'a plus que 52 jours à vivre, puis débutera celle qui me fera inexorablement passer dans la quarantaine...Profitant de ce weekend pluvieux et brumeux d'agapes amicales, j'ai entrepris, après avoir vu ça, -mais nous en parlerons en décembre, au cas, peu probable, où une galette tomberai comme une évidence dans le peu de jour qui reste- de recenser les disques qui auront le... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:56 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

06 novembre 2009

Anthony Braxton Creative Orchestra - Köln 1978

Il est des disques comme cela dont on coche la date de sortie. La reissue de cet enregistrement du Creative Orchestra d’Anthony Braxton faisait partie de celles-ci, tant le travail autour de ce Big-band est aujourd'hui considéré comme majeur.Encore une fois, une réédition du multianchiste Anthony Braxton chez Hat-Hut permet d’analyser plus finement le travail foisonnant du chicagoan durant toutes ces décennies. On le sait, l’une des périodes les plus intéressantes dans l’œuvre de Braxton, si l’on exclut son récent travail sur les «... [Lire la suite]
04 novembre 2009

L'art comptant pour rien

"L'art comptant pour rien", c'est le bon mot asséné tout fiérot par notre ministre en papier bible dans le numéro hors-série de Technikart concernant l'art Contemporain. "Je ne serai pas le ministre de l'art comptant pour rien", dit il. On entendrait presque Bouvard pouffer.Il est pourtant en charge, dans les appartements de la rue de Valois, de la musique et du spectacle vivant, qui sont bel et bien les parents pauvres, que dire, les parias d'une politique culturelle qui se résume partout et toujours à de... [Lire la suite]
02 novembre 2009

Monniot et Chevallier sur Citizen Jazz

Deux articles à lire ce soir, concernant deux musiciens qui sont des musiciens bien aimés par ici : Christophe Monniot pour son magnifique "Vivaldi Universel (saison 5)" dont il m'a tardé de parler ici, tellement ce disque est une tuerie, mais aussi un retour plus complet sur le concert de David Chevallier "Is that Pop Music ?!?" qui a déjà été abordé dans ces pages..."Le lyrisme tellurique de notre « Baby-boomer » humairien trouve donc sa pleine puissance dans l’évocation des Quatre Saisons. Mais il ne se... [Lire la suite]
01 novembre 2009

Denis Colin & la société des Arpenteurs - Subject to Change

Les retours de Denis Colin dans les colonnes de l'actualité du disque sont toujours des évènements mâtinés de plaisir. D'abord parce que le clarinettiste est depuis plus de 30 ans un musicien qui compte de la scène jazz européenne, mais aussi parce qu'il se fait rare et que chacun de ces albums recèle un souffle, une nouveauté qui irradie aussi profondément que les tirades de clarinette basse du leader. Parce qu'on ne peut parler de ce musicien sans évoquer ce son profond, tellurique qui le caractérise et que Subject to change expose... [Lire la suite]