18 mai 2014

Roberto Negro - Loving Suite Pour Birdy So

Il y a des collectifs sur lesquels les bonnes fées se penchent avec plus d'assurance que d'autres. C'est indéniablement le cas des musiciens du Tricollectif, dont nous avions parlé il y a peu ici à l'occasion de l'album de Durio Zibethinus, mais aussi lors de la sortie de Marcel et Solange, qui reste l'acte fondateur de la renommée de ses musiciens.Avec les deux frères Ceccaldi en proue, Valentin au violoncelle et Théo au violon, le Tricollectif a su imposer une identité de cordes, d'autant plus que le trio de Théo Ceccaldi a... [Lire la suite]

16 mai 2014

Cathala / Durand / Vaillant - Live au Sunset

Habitué à le voir jouer en trio avec le batteur Christophe Lavergne et la contrebassiste Sarah Murcia, ou au sein de son orchestre Print, c'est à la fois avec plaisir et curiosité que l'on attendait le saxophoniste Sylvain Cathala au sein d'un nouveau trio, en compagnie cette fois du guitariste Pierre Durand et du batteur Frank Vaillant. Un disque enregistre Live dans la salle parisienne du Sunset où le trio avait abordé l'année dernière un programme composé de morceaux originaux et de compositions anciennes, notamment "La nuit des... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
15 mai 2014

Kouma - Brazilian Blowout

S'il reste encore quelques fâcheux pour se persuader que nos musiques se limitent au cénacle cosy d'un lobby bar quelconque où un pianiste souriant et bien peigné joue pour des demi-obèse à cravate fluo qui claquent des doigts en fermant les yeux d'un sourire entendu, un seul conseil : mettez lui Brazilian Blowout, le nouvel album de Kouma.Dans la tronche, c'est une évidence, mais également sur la platine ; la guitare baryton acrimonieuse de Damien Cluzel fera son office, à moins que ce ne soit les claviers vintage et bourré d'acide... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 mai 2014

Dejan Terzic - Melanoia

Dejan Terzic fait partie de ces musiciens européens que l'on aime particulièrement. Né en Yougoslavie a début des années 70, ce batteur serbe est aujourd'ui artistiquement lié à l'allemagne, où il joue majoritairement. Le quartet avec lequel il présente ce Melanoia, sorti l'année dernière sur le label ENJA est d'ailleurs composé de musiciens installés en Allemagne ; le saxophoniste Hayden Chisholm, dont l'alto ouaté fait ici merveille a beau être néo-zélandais, il se partage entre Cologne et Belgrade. On le croise d'ailleurs avec Nils... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
11 avril 2014

Henri Roger - Parole Plongée

Il y a une tautologie à écrire que les musiques que nous défendons, celles qui ont un corps, une âme et une chair sont des histoires de rencontres. Des histoires de moments, de croisements, de mouvement vers l'autre. C'est exactement ce qui vient à l'esprit lorsqu'on écoute Parole Plongée, le nouveau disque que le pianiste Henri Roger bâtit avec les deux inséparrables de la base rythmique, le contrebassiste Benjamin Duboc et le batteur Didier Lasserre. Alors quitte à écrire des platitudes, faisons le jusqu'au bout, jusqu'à plus... [Lire la suite]
06 avril 2014

Benjamin Duboc - St James Infirmary

Avant toute chose, il est nécessaire de rendre hommage à mon collègue de Canalblog Guy, qui m'a mis sur la piste de cet album solo de Benjamin Duboc. L'indéfectible comparse de Didier Lasserre, seul dans une église avec sa contrebasse : à lui seul, le programme est alléchant, mais apprendre en prime que c'est pour partie autour d'un thème magique comme St James Infirmary, et les papilles s'afollent...Pour beaucoup, ce thème du Great Songbook est intimement lié à Armstrong. Pour d'autres, c'est Cab Calloway sous les traits de Koko Le... [Lire la suite]

20 mars 2014

Kartet - Grand Laps

Dans ce jazz européen qui mute avec bonheur depuis maintenant vingt-cinq ans, délesté de ses dernières scories jazz-rock en même temps que de son complexe d'infériorité, il y a finalement peu de formations qui perdurent dans le temps avec constance. On pense au Megaoctet ou à Aka Moon, comme ça, sans réfléchir. Si on cherchait bien, on en trouverait du côté de l'Allemagne, de la Suisse ou du Benelux... Mais on oublie souvent Kartet, la formation qui regroupe quatre des solistes les plus élégants de cette musique. Et pourtant,... [Lire la suite]
14 mars 2014

Daunik Lazro / Joëlle Léandre - Hasparren

Hasparren, le nom du disque à la fois direct et pragmatique, simple et spontané, du disque qui réunit le saxophoniste baryton Daunik Lazro et la contrebassiste Joëlle Léandre a tout de la carte postale. Pas seulement parce que la ville basque où a eu lieu l'enregistrement de ses deux figures de la musique improvisée européenne a tout du lieu de villégiature idéal ; surtout parce que ce qu'il donne à voir est remarquable. Je vous écrit d'outre-impro, voilà comment pourrait commencer le texte au recto. Et dans cet ailleurs, une musique... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
11 mars 2014

Stéphane Tsapis - Charlie & Edna

Heureux parisiens (parfois...)A l'heure où j'écris, tout ce que Paris compte de personne de bon goût est entrain de se masser au Studio de l'Ermitage pour assister au concert de lancement de Charlie et Edna, le nouveau disque de Stéphane Tsapis qui est sorti au Japon depuis le 19 février et qui sort ces prochaines heures en téléchargement. Stéphane Tsapis est un pianiste formidable, dont nous avions pu juger du talent à la fois dans le très beau Mataroa et en duo avec Maki Nakano.J'ai croisé Stéphane plusieurs fois sur les Internets,... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
19 février 2014

Hébétude

Voici des mois que sur mon clavier des phrases volent et se posent, s'effacent et s'oublient à propos de la politique culturelle en France depuis l'arrivée au pouvoir de la version en nougatine du modèle sarkozyste qui nous avait tant fait parler. Le silence pourrait signifier un tarissement, voire une adhésion, mais il n'en est rien. Le silence tient plus de l'ébahissement. L'ébahissement est différent de la déception, car la déception induit qu'il y avait un espoir.Et il ne faudrait pas croire qu'il y avait une once d'espoir dans le... [Lire la suite]