16 juin 2015

Jeanne Added - Be Sensational

C'est amusant les discussions "culture" dans le bus, à la machine à café et dans les travées de déambulations générales. Les moments où l'on décide de ne pas s'isoler dans sa petite bulle douillette faite de clarinettes hurlantes et de contrebasses contondantes. Enfin, non.C'est déprimant la plupart du temps. En réalité et c'est amusant lorsqu'arrive aux oreilles des noms de musiciens dont on sait depuis toujours que dans un monde normal, ils seraient des superstars. Ca donne une forme de normalité à ce monde de dingue ; et c'est pas... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

17 mai 2015

Maximien Aldebert & Yoann Bellefont - Cardine Franche

Dans le quatrième volet du coffret de BeCoq, se cache un poisson des profondeurs. Encore un ? Oui. Après Durio Zibethinus qui mêlait dans une approche très charnelle violoncelle et saxophone, voici Cardine Franche, une sorte de limande, qui allie une basse électrique et un clavier, tous deux perclus de pédales d'effet.On sait la Noise omniprésente sur le label BeCoq, et Cardine Franche est certainement l'album le plus purement représentatif de ce courant musical dans ce coffret ou chaque disque peut être également acquis... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 mars 2015

Orioxy - Lost Children

On aime dans ces pages les groupes qui explosent les formes et les genres. Qui font pâlir tous les entomologistes et les zélateurs des barrières étanches. Il est peu de dire ainsi que l'on aime Orioxy, petite trouvaille en provenance de Genève qui nous avait enchanté dès Tales, le premier album par son univers fort, persistant et cousu de velours. Quelque soit la couleur choisie, elle sied tout de suite à l'oreille, de la pénombre de Tales jusqu'à l'explosion de couleur de The Other Strangers. Tentons la synthèse : Lost Children, le... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
04 février 2015

Sébastien Coste - Earthly Bird

Avec Earthly Bird, Sébastien Coste pourrait revendiquer une propension pour l'oxymore. Le saxophoniste, très investit dans le spectacle de rue, n'a pas cependant réuni ce quartet où l'on retrouve le chanteur Beñat Achiary pour revendiquer le paradoxe. En compagnie du turbulent batteur Edward Perraud, qui sait tout aussi bien faire parler la puissance que l'absolue légèreté du frémissement, et de la virulence sèche et spontanée du guitariste Julien Desprez, l'oiseau a les deux ergots solidement plantés dans le sol tout en rêvant des... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
02 février 2015

Matthieu Metzger/Sylvain Daniel/Grégoire Galichet - Killing Spree

Si Ayler Records est un label indispensable dont on doit d'enorgueuillir d'avoir en masse dans sa discothèque, c'est d'abord parce qu'il est un dealer de surprise. Un intermédiaire du contrepied qui saurait que les passements de jambes servent avant tout à conserver la rectitude de la trajectoire de la balle. On avait laissé le label de l'ami Stéphane Berland dans un désert chaud et sec où soufflait le Chergui, le vent de sable porté par Alexandra Grimal et Giovanni Di Domenico.On le retrouve avec Killing Spree dans un tout autre... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
23 janvier 2015

SNAP - Bras

A l'écoute de SNAP, la nouvelle sortie du label Carton Records, on assiste médusé à deux phénomènes : d'abord une claque furtive que l'on prend face à l'afflux de l'électricité. Et puis ensuite à un double reconstitution de ligue dissoute dont le guitariste Julien Desprez serait la pièce centrale, bringuebalante et grinçante.La claque, elle est dans la courte durée de l'album, moins d'une demi-heure, à peine plus de 20 minutes, qui vous saisit sans prévenir et vous laisse souffler par tant de remous instables. Le format ramassé ne... [Lire la suite]

12 décembre 2014

Les meilleurs disques 2014

C'est désormais la tradition...J'avais laissé 25 disques sur la page Facebook du site, que je considére comme les plus importants qui me sont passé entre les oreilles parmi les près de 250 écoutés cette année... Nous avons eu plusieurs débats l'année passée, avec des musiciens sur l'opportunité de ces listes et l'injustice, sans doute que génère la tyrannie du choix. C'est vrai qu'il y a des crêve-coeur, et des choix à la subjectivité évidente...Mais ce n'est pas un choix "commercial", c'est un exercice de mémoire et de sensations sur... [Lire la suite]
02 décembre 2014

Eliogabal - Mo

Il y a d'abord la guitare de Paul Ménard qui fait l'effet d'un seau de bile froide sur la frappe sourde de Pierre Pasquis sur le morceau "Un caillou dans la chaussure", premier titre de Mo, le second album d'Eliogabal, quintet lillois produit par le label BeCoq de Thomas Coquelet que l'on retrouve ici à la basse.Une basse lourde, pesante, torride, qui oscille entre les abattis lancinants d'une musique foncièrement urbaine et l'agilité goguenarde du jazz. Quant au caillou, ce n'est plus un caillou, c'est un rocher. Ce n'est pas du... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
23 novembre 2014

Frank Vaillant - Raising Benzine

Depuis plusieurs années, le groupe Benzine du batteur Franck Vaillant, qu'on peut découvrir ces derniers temps aux côtés de Laurent Dehors, de la même façon qu'il est toujours fidèle à ses vieilles amitiés comme Sarah Murcia ou Magic Malik par exemple, est une entité à géométrie variable qui permet de soutenir des projets. Au fur et à mesure des sorties discographiques, Benzine aura évoluer jusqu'à ce Raising Benzine entièrement renouvelé qui mêle des musiciens de la très jeune génération comme le guitariste Julien Desprez, habitué de... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
30 septembre 2014

Lars Bech Pilgaard - I Want You To Be Around Me

Repéré au sein de la formation Franco-danoise The Whøøøh, le guitariste Lars Bech Pilgaard est un de ces musiciens qui se joue des pédales et de l'électricité comme d'un chaudronnier d'art, mêlant la fusion à la flamme de la masse électrique et ses multiples distorsions tout en gardant un sens très précis de la dorure et de l'enluminure, de la dentelle métallique qui donne de la légèreté à un matériau froid, rèche, massif et plein d'aspérité.Au Danemark, Pilgaard est surtout connu pour son quartet Slowburn, où l'on retrouve le... [Lire la suite]