Ce matin, l'œil un peu torve et fatigué des agapes de la veille, tout à fêter la naissance du blog des Vibrants défricheurs avec des miens amis (oui, c'est une sale pub cachée. Vous avez parfaitement raison) j'ai failli faire un sort à ma radio, lui faire passer le goût de dire des conneries.
Il y a rien de plus agaçant que les fâcheux au réveil qui me gâche la pâte de spéculoos. Parmi les plus pénibles, il y a les missionnaires de la Crise-que-c'est-même-pas-grave-c'est-passager qui testent depuis quelques jours leur nouveau sketch sur l'immoralité des parachutistes financiers, avec le couplet suraigu de l'ignorant offusqué (c'est pas exprès que t'étais cambiste/Parachutiste) déguisé en cocu métaphysique, -le jaune leur va si bien...-.
Rien à voir, mais j'ai décidé d'éteindre la radio après avoir lu ça.
C'est amusant. On semble toujours plus prompt a faire des projets de loi obligeant les jeunes à s'habiller chez Daxon ou obligeant à compter les dents des teckels nains quand Kevin se fait mordre que lorsque ça touche à la Morale et à l'Argent.
Sans doute les conseillers maîtrisent moins bien le monde des affaires.

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...
70_Errance_5