J'abomine Paris : je trouve la ville désagréable et grise, peu engageante et en générale pressée, égocentrique et mal-aimable.
Mais il faut bien se rendre à l'évidence, c'est là que se passe la vie culturelle institutionnelle et notamment les musées. C'est un truisme de dire que ce qui se passe à Paris en terme d'expo et même de concerts est supérieur à ce qui se passe en province... Et étouffe tout ce qui peut se passer alentour. Rouen entrant de plus en plus dans un statut de ville de grande banlieue, autant dire que Paris est un aspirateur à culture. Je sais que ce n'est guère de bon ton de le dire comme ça, mais lorsque je vois ce qui se passe à Nantes, Toulouse, Montpellier, Nancy ou même Bar-le-duc, on est en droit de se poser la bonne question -qui fâche- : a-t-on abandonné la partie ? Ca y est, c'est le train, le plus sur chemin vers la culture ?
Pour s'en convaincre, il suffit de se rendre en ce moment au Musée des Beaux-Arts de Rouen pour tenter de voir l'exposition sur les estampes japonaises d'Hokusai et consorts : la pub est mirifique, on la voit partout... Plus que l'expo devrai-je dire ! Parce qu'au final, lorsqu'on se rend au Beaux-Arts, on  découvre deux salles pauvrettes et peu remplies d'une soixantaines d'estampes, sans réel ordonnancement, et toutes provenant du fond de la Bibliothèque... Et le pire, c'est que les deux salles sont disseminés à chacun un bout du musée, obligeant le visiteur à se tartir le lourd patrimoine de grasses peintures bourgeoises du XVIIIème représentant lapins évicérés et allégories dépoitraillées (bon, je suis d'une mauvaise foi exécrable, il y a deux ou trois chef-d'oeuvre dans la collection...)
Mais était-ce bien la peine d'arroser toute la Seine Maritime de belles affiches alléchante pour une expo si pauvre ? Ne méritait-elle pas de rassembler des oeuvres provenant d'autres collections ? J'avoue, j'ai bien de mal à le cacher, mon intérêt particulier et un peu pointu pour la culture japonaise, mais une expo s'intitulant "Le Japon illustré" n'aurait-elle pas mérité une iconographie historique menant vers les arts populaires et le manga ?
On laissera certainement Paris la faire...

Et une photo qui n'a strictement rien à voir...

03_Barriere