C'est rare que je montre ici des portraits ; pourtant, j'adore ça, mais rares sont mes amis, mes proches qui goutent à cet exercice (ma compagne la première... Mais vous pouvez l'encourager !).
J'ai, l'année dernière, eu le bonheur de vous présenter le travail réalisé avec Bérangère aka LaBlonde, qui pose pour moi de manière trop épisodique depuis une bonne quinzaine (gasp !) d'année.
Parmi les personnes qui me sont proches, Gwen aka La Sirène fait parti des visages qui donnent envie de faire du portrait où même des abats-jour...
Le portrait que je vous propose aujourd'hui est sans artifice, non préparé, non réfléchi. Brut. Mais il permet de mesurer, nonobstant la folie que l'on peut voir plutôt sur l'abat-jour, l'envie mutuelle de travailler ensemble (du moins je l'espère !) sur des photos teintées de cette folie.
Parce que quand des portrait au débotté sont aussi plaisant, ça donne envie d'en faire d'autre !!

08_La_Sir_ne