On continue sur notre lancé concernant les cinquante disques qui m'ont le plus marqué dans la décennie 2000, en passant à la seconde dizaine, qui couvre la période 2002-2003.
A mesure que ce classement très personnel avance, on s'aperçoit à la fois que la décennie se plonge dans le jazz en ce qui me concerne et que l'année 2003 est une année pivot, diablement riche et qui pose de vrais jalons dans ce qui se passera par la suite... Les commentaires sont ouverts, et c'est un bonheur de vous lire !

  • Steve Coleman - On the rising of the 64 paths (2002)
  • Laurent Dehors - Dommage à Glenn (2002)
  • Bill Carrothers - Armistice 1918 (2003)
  • Daniel Humair - Baby Boom (2003)
  • Ellery Eskelin - Arcanum Modern (2003)
  • Jean-François Jenny-Clarck - Solo (2003)
  • La Campagnie des Musiques à Ouïr - With Heavy Spirit (2003)

Avec Baby Boom, Arcanum Modern, Les 7 variations et Armistice 1918... 2003 reste une année inoubliable !
A vous lire...

Et une (vieille) photo qui n'a strictement rien à voir !

19_Lost_2