J'avais évoqué à mon retour du concert la belle création de Laurent Dehors et de ses musiciens, autour de l'Opéra... J'avais promis une longue chronique dont j'ai réservé la primeur à Citizen Jazz... On va reparler de Laurent très bientôt, puisque plusieurs concerts vont se dérouler dans la région...

"Les airs d’opéras retenus pour cette Petite histoire… sont placés sous le même signe puisque que la plupart s’inscrivent durablement dans la culture populaire tout en étant des bijoux délicatement ouvrés. Manifestement, Concerto Grosso a fait évoluer l’écriture de Laurent Dehors. Les arrangements sous forme de suite tirés du King Arthur de Purcell représentent un travail très construit sur les timbres, enflammés par les guitares de David Chevallier dans un rôle très important de structuration des improvisations." la suite sur Citizen Jazz...

12_G_rald_3