J'écris dans le Shinkansen, ce train rapide qui nous emmène vers Kyoto. Ce matin, nous étion encore à Tokyo à baguenauder dans le jardin en bas de notre hôtel qui nous charmait vu d'en haut. La vue sur la baie, ainsi que sur les immeubles de Shiodome est magnifique. Ce jardin est coloré, poétique, et nous coupe de la ville tout en nous l'offrant en paysage.

293_Shiodome_Sakura_1

La brume de pollution nous empêche de voir le Fuji-san, et nous ne regrettons pas d'avoir fait l'impasse sur le pied du vénérable volcan, d'autantque nous l'avons vu du haut des buildings l'autre matin. Le Shinkansen ce train si rapide est certainement le train le plus confortable de tous ceux que j'ai pris (et j'en ai pris un paquet) et regarder le paysage est instructif. L'interland de Tokyo est énorme, même les "campagnes" sont denses... On arrive bientôt à destination.
Je reprends quelques heures plus tard après avoir gouté une première marche dans les rues de Kyoto. Si Tokyo est une ville debout, Kyoto s'étale, les rues sont longues, serrées et paradoxalement plus denses de circulation, avec notamment beaucoup de vélos. Beaucoup de vie, donc, mais de manière plus lente qu'à Tokyo. Un Kyoto également moins cosmopolite, avec moins d'indications en anglais. Mais ce n'est pas un problème pour nous.

312_rue_Kyoto

Première surprise en arrivant, derrière un building moderne, un très joli temple avec notamment plein de petites sculptures de bonzes... Et tout cela face à notre hôtel, où nous décidons, de manière à se reposer de la vie Tokyoïte trépidante de manger à la chambre un Bento de Makis, acheté dans les très pratiques "Family Mart" qui semblent consteller les centre-ville de l'archipel...

à suivre...

307_Petits_bonzes_1