Sous une pluie fine comme de l'humour anglais, préparant l'engourdissement hivernal en réécoutant un vieux Mingus, ainsi que le disque du groupe découvert en live ce week-end, Diagonal de Jean-Christophe Cholet, j'ai retouché quelques photos et également écrit le compte-rendu de Vendôme pour Citizen jazz...
Le questionnement de la journée, "relations entre les collectivités territoriales et les orchestres de Jazz" pose plein de question, et notamment sur le désengagement progressif de l'Etat dans la musique, et notamment dans la musique de marge, puisqu'au fil des discussions, on a pu se rendre compte que si c'était terrible pour tout le monde, les formations de musiques anciennes patissaient moins de cet état de fait.
Pourtant, quand on discute avec les musiciens, quand on échange sur les projets, la qualité des musiciens de jazz en France saute aux yeux. Dans le Diagonal de Cholet, notamment, des saxophonistes comme Vincent Mascart ou Romain Dugelay, un accordéoniste comme David Venitucci méritent que le mécenat public soit bien plus présent qu'aujourd'hui... Mais non, notre ministre en papier bible, qui a certainement d'autres chats à fouetter en ce moment sans doute, préfère nous les briser avec Souchon.
Désanchanté un peu ; c'est la pluie, sans doute... Heureusement qu'il y a les photos.

03_Mascart_1