19 juin 2014

Albert Ayler - Lörrach, Paris 1966

Il y a quelques mois, j'avais eu l'occasion d'évoquer une ressortie tout à fait intéressante sur le désormais trop rare label Hat-Hut concernant Albert Ayler. Le concert européen de 1966 avait, nous l'avions dit, un petit frère, enregistré avec le même quintet, pendant la même tournére, entre la Bavière (Lörrach) et Paris. Un vieux souvenir d'emprunt à la discothèque de quartier qui peut se concrétiser dans une discothèque personnelle. Magie des ressorties.La musique d'Ayler est tellement emblématique d'une certaine conception de la... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 21:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

04 mai 2012

Albert Ayler - Stockholm, Berlin 1966

La carrière du saxophoniste Albert Ayler fut si brève et fulgurante, à l'image de son jeu tonitruant, que chaque nouvel enregistrement est un événement, un moment suspendu, une pièce historique. Les amateurs connaissent tout de son histoire, jusqu'à ce concert cathartique de l'été 70 à St Paul de Vence qui se doit d'être dans toutes les discothèques respectables. Il ne s'agit pas là de faire l'énième analyse du jeu d'Ayler, son rapport à la musique et sa propension à être aussi entier que le son plein, gargantuesque, de son ténor. Il... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 19:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 août 2008

Albert Ayler- Nuits de la fondation Maeght 1970

Ce disque, c'est là aussi un moment d'histoire musicale, une descente sur les pierres encore chaude de la création en mouvement... C'est surtout l'histoire d'un album des tréfonds du désespoir, son dernier enregistrement avant une mort par noyade qui ressemblait fort à un suicide, à 34 ans. Pas de voyeurisme là dedans, simplement une explication à cette tension qu'Ayler a toujours eu dans son jeu et qui se trouve ici au point de rupture. Ayler, c'est un jeu violent, de puncher, sans concession et ne sachant pas en faire, dans une... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 juillet 2008

Cecil Taylor and Italian Instabile Orchestra

Qui dit Cecil Taylor dit jusque boutisme, envolée rythmique, maitrise d'un Free irrévocable et magnifique de puissance, d'invention et en un mot de grandeur. Dans la musique de Taylor, point de place pour le grand bavardage de certaines musiques improvisées, tout est calculé, asséché et d'une efficacité remarquable. Celui qui a joué avec ceux qui compte (Ayler, Coltrane, Andrew Cyrille, Archie Shepp...) et dut l'élève de Tristano reste un monstre du jazz, à la fois foutraquement mélodique et cherchant dans son Piano toutes les... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


  1