02 novembre 2018

András Párniczky- Bartók Electrified

Avant d'entemer cette chronique d'un disque BMC -ça faisait si longtemps sur ce blog-, quelques remarques préliminaires sur ce Bartók Electrified que nous propose le guitariste hongrois András Párniczky. Il y a en ce mement, et sans raison calendaire, un engouement sur la musique de Bartók qui semble avoir passé un accord avec on ne sait quelle divinité pour ne cesser d'être moderne.Electrifier Bartók, comme le fait cet orchestre, où l"arranger à sa façon ne créé nul outrage, et c'est une musique qui semble impossible à... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 14:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 juillet 2016

Ozone Acoustic Style Quartet - Organic Food

Enregistré en 2014 à l'Institut Français de Budapest, là où quelques années avant avait été capté La Manivelle Magyare, ce moment de folie avec la Campanie des Musiques à Ouïr, Organic Food est le deuxième album d'Ozone, l'orchestre à géométrie variable de Christophe Monniot qui paraît sur le label Budapest Music Center.Le premier était un quartet avec le joueur de cymbalum Miklós Lukács et ses vieux complices Joe Quitzke à la batterie et son alter-ego du clavier Emil Spányi. Un orchestre équilibré, ou plutôt équilibriste : entre la... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 mai 2015

Cactus Truck - Are You Free ?

Arrivé depuis plusieurs mois dans la galaxie des labels qui cherchent et qui jettent du sel dans la plaie des musiques trop conformes aux étiquettes, le label BeCoq étonne depuis le début par ses choix éditoriaux et son positionnement aux confluents de diverses origines de plus en plus connexes entre Free Jazz, Musiques Improvisées et Noise, tout en se mirant parfois dans les reflets du Métal. Bref une musique exigeante, parfois dérangeante mais toujours riche de rencontre et de découvertes. On notera par exemple que le label... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
13 avril 2015

Naïssam Jalal & Rythms of Resistance - Osloob Hayati

La force de nos musiques, c'est d'être universelles ; mieux que ça, de le revendiquer. De mettre en avant le franchissement des frontières, des genres, des styles, des expressions. Non pas pour le faire par simple posture, mais pour que ça circule librement. Libre circulation de la musique qui ne se conçoit qu'en étant libre et sans carcans.C'est ainsi que cette réflexion nous mène tout droit à la flûtiste Naïssam Jalal, son heureux mélange des cultures entre la Syrie et la France et sa capacité à se jouer d'à peu près tous les... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 18:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
23 avril 2014

Mihály Dresch & Miklós Lukács - Labirintus

Il aura suffit de quelquees récentes sorties du label Budapest Music Center, qui semble renaître après plusieurs années de grandes difficultés, pour que l'envie de replonger vers la musique hongroise ne démange de nouveau. Il ne faut pas grand chose. On évoquera dans quelques temps les deux albums des légendes du jazz hongrois que sont Mihály Borbély et István Grencsó pour Citizen Jazz. De saut de puce en saut de puce, on tombe comme par hasard sur deux autres figures magyares, le multianchiste Mihály Dresch et le joueur de cymbalum... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 09:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
25 janvier 2014

Julien Desprez - Acapulco

Sorti sur le label Carton qui renoue avec ses EP de kraft vétus, Acapulco du guitariste Julien Desprez se présente comme une de ses ultimes pièces de puzzle dont on ne savait que faire et qui forme d'un seul coup un tout éclarant. Depuis quelques sorties, Carton favorisait des disques plus longs et plus classique dans leur forme, servant les projets des musiciens proche du label, et où l'on retrouvait d'ailleurs le guitariste au sein d'Irène. On est heureux de retrouver ces petites bombes à fragmentation de quelques minutes qui ne... [Lire la suite]

09 avril 2013

Orbanisation

La mort de cette vieille carne de Thatcher a certes ensoleillé la journée de n'importe ayant un tant soit peu visité l'Angleterre hors-des-murs de la City ou ayant suivi les oeuvres noires de ses différents mandats. Mais la disparition de celle à qui, par sa détestation, la pop-music doit tant ne saura qu'insuffisamment masquer l'air particulièrement vicié qui empuantit l'Europe depuis des mois. Des mois qui finissent par devenir des années.Il n'est pas seulement question des exaltés névrotiques de la messe qui prétendent faire leur 6... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 septembre 2012

Playlist

Un petit message en passant pour poursuivre le billet publié le 22 août dernier à propos de Spotify et du rôle nécessaire de prescripteur qui va avec cette possibilité d'écouter des milliers de disques perdus dans une forêt vierge de musique.En écrivant cet article, concommitant à la parution des albums de Zappa, sur le site, j'ai commencé à me piquer au jeu qui consiste à faire des playlists et à les partager. Spotify est un outil, mais de Deezer à Last.fm, je suppose qu'il y a de quoi faire la même chose... Il y a un côté régressif... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
06 janvier 2012

Kodaly et les nationalistes hongrois

Ce qui arrive en Hongrie aujourd'hui n'est pas seulement un épiphénomène de la crise financière orchestrée pour pressuriser le chaland et faire galoper la spéculation. Ce n'est pas le mauvais vaudeville syldave décrit par quelques commentateurs aussi visionnaire qu'un Jean-Marc Sylvestre Borgne devant la Banque Alimentaire. C'est un laboratoire très inquiétant de ce qui se trame en Europe entre une classe prête à tout pour garder ses privilèges et des populistes éructants qui dictent des actes faisandés, comme pour prendre leur... [Lire la suite]
07 novembre 2011

Sauvez un trader, mangez un livre

Il ne s'agit pas de commenter les gesticulations fiévreusement acides de ce gouvernement concernant cette crise. Le vaudeville se joue chaque soir au 20h. Il consiste à vitupérer envers les grecs et leurs stupides inventions, parmi lesquelles cette coûteuse démocratie qui fait tant de mal aux Marchés et à leurs divine main invisible. Je le laisse avec tellement de plaisir ce commentaire à ceux qui le font avec plus de talent que moi !Ainsi, nous savions depuis des jours que le voyageur sarthois allait revêtir son costume favori de... [Lire la suite]