08 janvier 2020

Fred Marty & Nicolas Souchal - Saillances

Fred Marty est un phénomène, un habitué des duos, même si nous l’avions particulièrement apprécié en solo, avec cette approche très personnelle de la contrebasse, avec ses objets et ses morceaux de bois qui donne ce son si particulier à son jeu. On se souvient d’un récent avec l’étonnante Irène Kepl, le revoici dans des terrains plus connus. Des amitiés, même, avec le trompettiste Nicolas Souchal, du collectif Musique en Friche, dont on est heureux d’avoir des nouvelles, après les avoir laissé en quartet avec des arbres et du vent.... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

29 décembre 2019

Années 10 - 50 albums (18-19)

Et voilà la dernière fournée des cinquante... L'exercice est plus difficile (moins de recul !) mais il certains disques s'imposent, certains artistes aussi, qui seront dans les dix, le 31 décembre, c'est certain. Au terme, on remarque une prédominance relative des musiciennes. Ce n'est pas un choix "politique", c'est une évidence artistique, de celles que nous défendons à Citizen Jazz. Et c'est une réalité évidente de cette décennie. Anthony Braxton - Quartet (New Heaven) 2014 Aki Takase Japanic - Thema Prima Grencsò Kollektiva... [Lire la suite]
26 décembre 2019

Années 10 - 50 albums (12-13)

On continue sur notre lancée avec deux années particulièrement riches, où le choix a été difficile. Certains s'imposent, comme l'oeuvre absolument stupéfiante de Guillaume Séguron, ou encore le manifeste d'Olivier Benoit, Feldspath. A mesure que la décennie avance, on devine une direction que prend ce classement, avec des figures incontournables. Ce n'est que le début. Matana Roberts - Coin Coin Chapter 2 Mississippi Moonchile Alban Darche - XMAS BOX Marc Ducret - Tower Vol.3 Günter "Baby" Sommer - Dedications La... [Lire la suite]
25 décembre 2019

Années 10 - 50 albums (10-11)

Comme promis dans le précédent billet, voici donc un début de sélection des 50 disques qui ont fait MES années 2010. J'insiste sur le mes. Il ne s'agit ni d'un classement de qualité universelle, ni un étalage des meilleurs ou des plus marquant. Il s'agit d'un travail d'affinités électives et de souvenirs. Il se trouve qu'ici même ou sur Citizen Jazz, je chronique des disques depuis le début de cette décennie (et même avant). Alors, j'ai fait ce petit travail qui a permis de me replonger dans quelques disques amis qui... [Lire la suite]
23 août 2019

Romano Pratesi - Frizione

C'est la jolie surprise de l'été, même s'il n'y en a eu plusieurs. Prenons ici surprise dans l'acception "découverte". Sacrée découverte que ce leader italien saxophoniste et clarinettiste, Romano Pratesi, dont il faut chercher loin pour trouver trace de ce côté du col de Montgenêvre. On note un duo avec Dave Liebman assez récent, un autre disque avec Liebman qui joue décidément avec beaucoup de gens, et puis c'est tout.Le garçon n'est pas vieux, mais il sait s'entourer et manier avec une certaine dextérité deux approches assez... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
14 juillet 2019

Oliva / Rainey / Boisseau - Orbit

Mélanger deux des plus belles esthétiques du jazz français, voici l'une des gageures de ce bel album sorti chez Yolk comme une évidence. Il aurait pu être sur le label de La Buissonne, ou dans de nombreuses autres maisons de qualité, puisque ce disque enregistré chez Gerard de Haro, sur le piano qu'affectionne tant Stéphan Oliva aurait pu fédérer de nombreux acteurs de nos musiques de ces dernières années (on pense notamment à Sans Bruit).Mais c'est Yolk.La présence de Sébastien Boisseau n'y est certainement pas étrangère, et son jeu,... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 23:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 février 2019

Bernard Struber Jazztet - la Symphonie déjouée

Le Jazztet de Bernard Struber est l'exemple même de l'excellence du modèle Grands Formats en France, et de sa difficulté à être entendu pour des raisons économiques et donc, partant, politiques (puisque la molesse des programmations culturelles est un choix politique, la volonté d'alimenter la paresse du plus grand nombre aussi.De cette trouille de l'altérité, certains sont vaccinés. C'est le cas de Jazzdor, le célèbre festival et saison Strasbourgeo-Berlinois qui s'est lancé depuis quelques années dans la création d'un label : au... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
30 novembre 2018

Marc Copland - Gary

Gary représente sans doute, dans la production discographique récente, et a fortiori dans les piano solo, exercice plus difficile car sujet à comparaison et nécessité d'avoir de nombreuses choses à dire, un des moments les plus doux et les plus impudiques qu'il soit.On ne va pas refaire l'histoire de Marc Copland, le saxophoniste devenu pianiste qui reprend tout de zéro, de ces premiers instants enfantins de musiciens, symbole à la fois de courage, d'abnégation et d'humilité. Aucun travestissement là-dedans, juste le besoin de tracer... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 08:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2018

Anti-Rubber Brain Factory - Reinas del Mediterraneo, Grèce vol. 1

Depuis quelques années, le rebetiko, musique traditionnelle grecque que l'on peut étendre au sud-balkans (on peut y associer le sevdah yougoslave) est redécouverte en jazz, utilisée comme matériau premier de l'improvisation et de la relation entre les musiciens, terrain à défricher, rythmes dansants et tourneries riches, elles peuvent être désignées comme effet de mode, principalement en France, où le rapport à la musique grecque a toujours été très fort. Mais certains musiciens, Stéphane Tsapis ou Odeia en tête on investi cette... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 10:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
29 octobre 2018

Renou / Donarier / Lemêtre - Adieu mes très belles

Adieu mes très belles, le titre du nouvel album Matthieu Donarier avec sa partenaire de jeu au jardin d'enfant est déroutant. Il évoque le départ, la rupture, la tristesse alors que ce qui se joue dans cet album paru chez Yolk c'est au contraire une survivance, un espoir, une transmission.Non que le texte de Gilles Binchois qui porte ce nom soit spécialement joyeux : il est question d'amour courtois de douleur et de perte dans la plus pure tradition des ritournelles du XVe siècle, à l'époque des Dufay et des Josquin. C'est ce matériel... [Lire la suite]
Posté par Franpi à 11:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,